Si ses acteurs avaient pensé procéder autrement, c’est bien râpé pour eux, car le chef de l’Etat, le président Patrice Talon a exigé la réouverture, dès ce lundi, jour de la rentrée des classes, des cantines scolaires.

Une fois encore, sous le régime du Nouveau départ, l’année scolaire commence sous de bons auspices. Point de nuages à l’horizon, en dépit de quelques grognes à propos de l’évaluation diagnostique dont les adeptes du boycott sont, en définitive, réduits à une peau de chagrin. Et cette sérénité, est surtout due aux mesures prises en amont par le pouvoir exécutif, notamment celles relatives au nerf de la guerre.
Mais jamais deux sans trois, l’autre bonne nouvelle est relative à l'ouverture immédiate des cantines scolaires dès la rentrée des classes ce lundi 16 septembre.
Sur instruction du chef de l'Etat, qui a exigé que, dès le premier jour, les enfants puissent disposer des biens de la cantine, les acteurs ont dû prendre les dispositions à cette fin. Le Programme alimentaire mondial près le Bénin, acteur dévolu pour la cause a déjà déployé le dispositif nécessaire. Ainsi, à l’exception des rares écoles inondées actuellement, toutes les autres devraient rouvrir leurs cantines dès ce jour. Encore que les diligences sont en cours pour sortir les écoles y confrontées des griffes du trop-plein de l’eau de pluie, afin que les apprenants puissent dans un meilleur délai bénéficier des services des cantines scolaires comme leurs autres camarades.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1245 fois