Les réformes dans l'enseignement supérieur se poursuivent. Par un communiqué de la direction des établissements privés de l’enseignement supérieur (Depes), les promoteurs d’établissements privés ont été invités à fournir la liste actualisée des membres de leur Conseil scientifique.

Le ministère de l'Enseignement supérieur est toujours dans la dynamique de redorer le blason du secteur à travers diverses réformes. Dans ce cadre, la direction des Etablissements privés de l’Enseignement supérieur (Depes) fait un travail formidable pour assainir le secteur des établissements privés d'enseignement supérieur. Elle vient en effet de demander aux promoteurs de ces établissements privés, la liste actualisée des membres de leur Conseil scientifique. Un conseil composé essentiellement des enseignants qui auront à dispenser les cours aux étudiants. Ceci est un préalable pour l'obtention de l'agrément qui est une première au Bénin.
Il existe trois régimes de fonctionnement des établissements privés d’enseignement supérieur au Bénin. Le premier est l’ouverture qui est précaire et révocable deux ans renouvelables une seule fois. S'ensuivent l'agrément qui est le deuxième régime de fonctionnement et l’homologation qui en est le troisième. Ce processus donne donc quitus aux établissements privés dont les filières sont homologuées de délivrer au nom de l’Etat des titres nationaux ainsi que des diplômes. Ce même communiqué de la Depes appelle les promoteurs d'établissements au respect des dispositions réglementaires en la matière. Ainsi, très bientôt, la liste des établissements privés d'enseignement supérieur autorisés sera rendu publique afin que les bacheliers 2019 soient mieux situés sur les écoles homologuées et crédibles à choisir.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 994 fois