L’institut universitaire ‘’Les Cours Sonou’’ offre désormais un cadre plus spacieux, plus attrayant et plus confortable à ses étudiants et au personnel de l’encadrement. La coupure du ruban consacrant l’inauguration de son nouveau siège social a eu lieu, jeudi 30 août dernier à Cotonou, en présence du fondateur de l’institut, Fabrice Sonou, et de diverses personnalités du monde académique et politique.

C’est un bâtiment flambant neuf qui abrite désormais ‘’Les Cours Sonou’’. L’édifice a été inauguré, jeudi dernier, à la grande satisfaction de ses étudiants et autres usagers. Beau et imposant par sa taille et son architecture, le nouvel institut comblera davantage les attentes des parents d’étudiants soucieux d’offrir à leurs enfants un enseignement de qualité sans trop s’éloigner dans l’espace.
Selon la représentante du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Anne Floquet, le nouveau bâtiment reflète la réussite des ‘’Cours Sonou’’. « L’inauguration qui nous réunit montre que la qualité paie et que les établissements privés qui offrent des formations crédibles peuvent investir et améliorer la qualité de leurs infrastructures au profit des étudiants et de l’encadrement. Ainsi se maintiendra un cercle vertueux entre un engagement soutenu et une réussite croissante », soutient-elle.
La mise en service du joyau révèle tout un symbole. « Nous célébrons l’éducation à travers l’inauguration du siège social de l’institut universitaire ‘’Les Cours Sonou’’. L’inauguration d’une université est toujours un moment fort, une chance naturellement pour les jeunes qui y vont étudier, pour le pays et pour toute l’Afrique », se réjouit le président directeur général, Fabrice Sonou.
Cela l’est davantage pour les étudiants en termes de limitation de barrières linguistiques. « Les Cours Sonou est un établissement privé d’enseignement supérieur bilingue. Il rassemble non seulement des étudiants du Bénin, mais aussi ceux de plusieurs autres pays africains », révèle-t-il. Il poursuit : « C’est pourquoi nous offrons la possibilité à nos étudiants de se faire former en Science de gestion, en Administration des entreprises, en Relations internationales et en Science politique ».
La mise en service du nouvel institut ‘’Les Cours Sonou’’ est une contribution à l’élan du gouvernement de promouvoir l’éducation de qualité au Bénin. « L’inauguration du joyau est la matérialisation d’une ferme volonté, celle de participer aux efforts louables du président de la République, Patrice Talon, et de son gouvernement pour donner aux filles et aux fils de notre pays un accès à une formation de qualité, à même de leur permettre de contribuer activement à l’essor économique et social du Bénin », indique Fabrice Sonou.
L’appropriation par l’institut universitaire ‘’Les Cours Sonou’’ des idées pertinentes du Pag se décline, entre autres, en la traduction dans les actes des missions spécifiques de l’Enseignement supérieur comme moteur du développement durable, en un enseignement de qualité prenant en compte les dimensions économiques, sociales, culturelles, humaines et politiques et un enseignement pour tous et sur toute l’étendue du territoire, et qui garantit l’auto-emploi.

Conditions favorables d’études

L’institut universitaire ‘’Les Cours Sonou’’ signe ses performances dans l’univers académique béninois. Son parcours en dit long. « Pendant près de douze ans, nous avons fait du chemin ; l’université s’est agrandie », martèle le fondateur, Fabrice Sonou.
Les étudiants ont mille raisons de s’inscrire dans cet établissement privé d’enseignement supérieur. « Au demeurant, les valeurs prônées par l’institut universitaire ‘’Les Cours Sonou’’ se résument aux paradigmes d’un enseignement de qualité en adéquation avec la formation et l’emploi, une université bilingue qui se rapproche autant que faire se peut des apprenants sur toute l’étendue du territoire national », fait-il savoir.
Outre les villes de Cotonou, d’Abomey-Calavi, de Porto-Novo et de Parakou, le fondateur prévoit l’ouverture de nouveaux sites à Bohicon, Dassa et à Comè à partir de la rentrée académique 2018-2019.
En plus de la qualité de ses formations, l’école veille également à offrir chaque jour à ses étudiants d’excellentes conditions d’études. « Nous disposons de salles entièrement climatisées, du matériel de dernière génération, d’une connexion internet très haut débit pour des travaux de recherches en vidéo conférence, d’un parc information de dernière génération », vante le président-directeur général.
La commodité du cadre est à la hauteur des performances des étudiants. Leurs résultats illustrent le sérieux et la rigueur qui caractérisent l’établissement. « Placés dans de bonnes conditions et formés par des enseignants chevronnés, nos étudiants excellent naturellement ; en témoignent nos résultats aux différents examens nationaux de Licence et de Master organisés par l’Etat au titre de l’année académique 2016-2017 : un taux de réussite de plus de 90 % », soutient le président-directeur général.
Témoignages des apprenants : « C’est une université qui est engagée dans sa mission de transmission du savoir à travers des professeurs qualifiés et rompus à la tâche. Ce qui fait d’elle le symbole de la qualité », renchérit le porte-parole des étudiants, Gédéon Gbégnon.
Il lance cette exhortation aux parents : « Inscrivez vos enfants aux ‘’Cours Sonou’’ afin de leur assurer un avenir meilleur. Avec les Cours Sonou, c’est la possibilité pour vos enfants de poursuivre leurs études supérieures dans les universités anglo-saxonnes aux Etats-Unis et au Ghana ».
La volonté de promouvoir un enseignement de qualité et de viser toujours plus loin a valu plusieurs reconnaissances internationales à l’établissement. « L’institut universitaire ‘’Les Cours Sonou’’ a reçu en 2014 à Genève et en 2016 à Bruxelles, le prix international de la Qualité. Ces distinctions sont les fruits des efforts des professeurs de rang magistral qui forment nos apprenants », se réjouit Fabrice Sonou.
L’école entend œuvrer davantage pour maintenir sa flamme toujours allumée. Elle a de beaux jours devant elle. « Notre objectif est de devenir le point de repère pour l’enseignement supérieur bilingue en Afrique, en intégrant les standards internationaux, notamment en ce qui concerne l’innovation et la recherche de l’excellence », projette le fondateur?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1544 fois