Louis Mesmin Glèlè :
Les épreuves sont à la hauteur du candidat moyen
Je crois qu’après les mouvements de débrayage, les candidats ont été pris en compte de façon pédagogique et les résultats n’en souffriront pas. Les épreuves sont à la hauteur du candidat moyen… Bientôt, le corps de correction sera convoqué et les résultats s’en suivront avec des délais qui diminueront considérablement le temps de stress chez les candidats et chez les parents. Je sais que les choses iront plus vite que par le passé.

Boniface Attèni :
Le gouvernement a joué
sa partition
 Par rapport au déroulement du Bepc, il faut avouer que le gouvernement a joué sa partition. Malgré le débrayage, l’examen a eu lieu et s’est bien déroulé. J’encourage à aller dans ce sens-là. 

Edgard Adoukonou :
Sérénité dans le déroulement
Je crois qu’il y a une certaine sérénité dans le déroulement de ces examens. De façon générale, c’est une satisfaction. À Gbégamey, il n’y a pas de souci, à part un cas de retard qu’on a enregistré.

Djondo Coovi :
L’examen a tenu compte des grèves
L’examen s’est bien déroulé. On n’a pas déploré de cas de fraude. D’après les élèves les épreuves ont été abordables. Je peux dire que les organisateurs de cet examen ont tenu compte des grèves pour proposer les épreuves. J’ai remarqué dans les salles où j’ai surveillé qu’ils finissent souvent avant l’heure. Ce n’est pas comme l’examen blanc qui a été un peu difficile.

Martial Agbalessi :
Apporter une incitation depuis la base
Ça s’est bien passé. Ce que je pourrais dire, c’est qu’on revoit les choses à la base, avec le temps. Par exemple, il y a des disciplines qui semblent ne plus intéresser les enfants. C’est le cas des Mathématiques. Pendant la composition, on a constaté qu’ils ont très peu réagi. Je crois qu’à la longue, si on peut apporter une incitation à cette matière depuis la base, je crois que ce serait très bien.

Bienvenu Tchédji :
Le Bepc s’est déroulé de façon parfaite
A mon avis, le Bepc s’est déroulé de façon parfaite, du moins au Ceg Gbégamey. Tout s’est déroulé normalement sans incident majeur. À en croire les candidats, les épreuves seraient à leur portée.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2673 fois