Daté Atavito Barnabé-Akayi, Abdel Hakim Lalèyè, Mahougnon Kakpo, Adrien Huannou, Florent Couao-Zotti et Adélaïde Fassinou sont quelques auteurs dont les œuvres sont recommandées pour l’apprentissage du français dans les lycées et collèges. La nouvelle liste des manuels scolaires autorisés, pour les deux années académiques à venir, a été rendue publique par un arrêté ministériel pris mardi 3 juillet dernier.

Il est établi une liste officielle des manuels scolaires à exploiter dans les établissements publics et privés des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle. L’arrêté Année 2018 n°097 pris à cet effet par le ministre des Enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle Mahougnon Kakpo, renseigne de façon détaillée sur les documents recommandés au premier et au deuxième cycles. Au nombre de ceux-ci, L’Homme dit fou et la mauvaise foi des hommes de Florent Couao-Zotti est au programme des classes de Terminales A et B ainsi que Littérature africaine en 20 thèmes et 1275 citations d’Adrien Huannou qui sera également utilisé en classe de Seconde toutes séries confondues.
Né de la plume de Daté Atavito Barnabé-Akayi, l’ouvrage L’affaire Bissi, il y a mieux que la neige est recommandé pour les classes de Premières A et B. En Troisième, les ouvrages Serment d’abstinence d’Abdel Hakim Lalèyè et La naissance de Fâ, l’enfant qui parle dans le ventre de sa mère de Mahougnon Kakpo sont en vigueur pour les deux prochaines années académiques. L’œuvre Yèmi ou le miracle de l’amour d'Adélaïde Fassinou est au programme de la classe de Cinquième. Ce sont essentiellement les nouveaux documents recommandés pour l’apprentissage du français dans les lycées et collèges au titre des années académiques 2018-2018 et 2019-2010. Cette liste montre que de plus en plus, les écrivains béninois sont mis en valeur dans le programme scolaire. En dépit de l’introduction de ces nouveaux ouvrages, quelques-uns de l’ancien programme sont maintenus. On peut citer, entre autres, les légendaires ouvrages tels Le Médecin malgré lui de Molière étudié en Sixième, Le Pagne noir de Bernard Dadié et Le Malade imaginaire de Molière étudiés en Cinquième ; La secrétaire particulière de Jean Pliya en Quatrième, Le Cid de Pierre Corneille en Troisième, Fables de La Fontaine en Seconde, Candide de Voltaire en Première, Les tresseurs de corde de Jean Pliya en Terminales A et B.
Outre ces ouvrages recommandés, l’arrêté ministériel recommande plusieurs autres documents aussi bien en français que dans les autres matières (philosophie, mathématiques, sciences physiques, chimie.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 4176 fois