C’est parti pour les épreuves du Cep 2017. La première composition de la phase écrite, portant sur l’évaluation de la maîtrise de langue française, a démarré, ce mardi, au complexe scolaire Lalo-centre sous la houlette du ministre Lucien Kokou. Il sonnait exactement 8 h 30mn.

Le top de la composition a été donné par le ministre intérimaire  Lucien Kokou et sa délégation constituée, entre autres, du préfet du département, Christophe Mégbédji et du maire de la commune de Lalo. C’était en salle n•6 où deux candidats ont manqué à l’appel sur un effectif de 36 écoliers attendus.

Cet acte a consacré le lancement officiel de l'examen du Cep, session de juin dans tout le Béni 

Le ministre a rappelé quelques bons comportements aux candidats. « Restez sereins. C'est ce que vous avez appris en classe qui sera demandé. Relisez les questions pour voir si elles ne ressemblent à ce qui vous a été enseigné », a notamment dit le ministre.

Le complexe scolaire Lalo-centre, à sui l'honneur à échu d’abriter le lancement officiel du Cep 2017 est l’une des infrastructures d’accueil des apprenants du département du Couffo, commune située dans la zone Sud-Ouest du Bénin. Il a enregistré 292 candidats dont 120 filles. Au total, 14 absents ont été dénombrés dans le centre.

A l'échelle nationale, 241 798 candidats sont en lice pour le Cep 2017. Ils planchent dans 744 centres d’examen répartis sur tout le territoire.     

Évaluer cet élément
(2 Votes)
Lu 3777 fois