×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 539

Les élèves de plusieurs établissements privés et publics ont suivi du 25 au 27 mai dernier à Cotonou, une formation sur l’orientation dans l’enseignement et la formation professionnelle. Elle s’inscrit dans le cadre du huitième Salon des formations supérieures et de l’orientation (Sfso) et devrait permettre aux participants d’opérer les choix convenables pour leur futur métier.

Plusieurs centaines d’élèves ont pris part au Salon des formations supérieures et de l’orientation (Sfso) qui s’est déroulé du 25 au 27 mai dernier. Un rendez-vous qui a donné l’occasion à ces apprenants de pouvoir rencontrer les spécialistes de l’orientation scolaire, les psychologues et autres acteurs intervenant dans le choix des formations utiles et fiables. L’objectif est de permettre aux jeunes futurs bacheliers et aux étudiants de choisir leurs filières d’étude en vue de leurs futurs métiers.
Selon Francisca Dossou, directrice du salon, « Les élèves ont manifesté un grand intérêt à ce salon d’orientation ; ils viennent tous les jours par centaines rencontrer les formateurs qui les aident à arrêter un choix par rapport aux études et à leurs futurs métiers », déclare-t-elle. Son association milite pour un véritable changement des mentalités et encourage surtout les parents d’élèves à s’inscrire dans une démarche plus globale.
Pour Francisca Dossou, une orientation scolaire efficace ne peut être dissociée du choix d’un métier et donc d’un projet professionnel. C’est pour cette raison que son salon offre chaque année aux élèves et étudiants, pendant trois jours, un espace d’informations, de conseils et d’accompagnement aux jeunes à la recherche de formation. C’est aussi une solution de repli pour les étudiants en quête de réorientation. A travers les pôles d’activités : orientation des métiers, aide à la rédaction de curriculum vitae et de lettre de motivation, les conférences-débats et les stands des écoles et universités partenaires, le visiteur quitte le salon avec des informations utiles et fiables pour faire un choix éclairé. Audrey Touko, élève en classe de 1re au Collège d’enseignement général de Dantokpa se dit satisfaite des conseils des spécialistes qu’elle a rencontrés pendant ces trois jours. Ce qui lui a permis d’arrêter un choix pour son futur métier. « J’aimerais bien transmettre les informations à mes camarades, et avec les conseils que j’ai reçus ici, j’ai décidé de faire du journalisme », explique-t-elle avec sourire. C’est aussi le cas de Mourichidath, élève en classe de terminale au collège Jardin des élus, qui affirme que le salon lui permet de s’orienter dans le commerce général après son baccalauréat. « J’aimais trop les petits commerces ; même à l’école, je vends des choses à mes camarades à des heures de repos. Le spécialiste que j’ai rencontré m’a orienté vers le commerce général », confie-t-elle. Selon Francisca Dossou, ce salon a déjà permis à de nombreux étudiants de réussir dans les métiers dans lesquels ils développent beaucoup de talents. Elle invite notamment les parents à s’intéresser de plus en plus à l’orientation scolaire pour éviter aux enfants de se balader dans des métiers plus tard sans jamais réussir leur vie professionnelle?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 4620 fois