×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 540

Le ministre du Travail, de la Fonction publique et des Affaires sociales Adidjatou Mathys et son personnel ont célébré ce mardi 14 mars la Journée internationale de la femme (Jif). Les manifestations ont été marquées par un panel de discussions et plusieurs communications portant sur la problématique liée à l’autonomisation de la femme et à la gestion du foyer.

Loin d’être une occasion de réjouissance simple pour le personnel du ministère du Travail, de la Fonction publique et des Affaires sociales (Mtfpas), la célébration de la Jif 2017 a été une journée spéciale de réflexions pour le personnel féminin. Les réflexions visent l’épanouissement des femmes dudit ministère et par ricochet le développement de la nation, à travers la recherche des solutions aux difficultés qu’elles rencontrent en tant que fonctionnaires. « La journée internationale de la femme permet de donner avant tout un espace médiatique à la réalité souvent douloureuse des conditions de la femme dans le monde en général et en particulier dans notre pays », a relevé Mireille Natabou, porte-parole des femmes à l’occasion. Selon elle, on oublie souvent l’indignation et la domination des femmes à travers des maux tels que le viol, le mariage forcé, la déscolarisation et autres. Mireille Natabou souhaite donc que la célébration de cette année puisse engendrer un déclic positif dans l’exercice de leurs activités aussi bien sur le plan professionnel que familial.
Mathys Adidjatou, consciente du rôle que la femme joue dans la société de nos jours, a exprimé son vœu de pouvoir compter sur les femmes de son ministère qu’elle qualifie de « véritables actrices de développement », pour l’atteinte des objectifs fixés dans les différents pôles de compétences. « Ce que je souhaite pour vous est qu’au sein du personnel, vous donniez l’exemple en venant les premières au travail et les dernières à rentrer tout en étant assidues au travail », a-t-elle préconisé. Le ministre a, par ailleurs, mis un accent particulier sur le sens de responsabilité et de devoir bien accompli de chacune et tous en vue de constituer une chaîne de solidarité pour une meilleure gouvernance administrative au sein du ministère.
Deux communications portant respectivement sur les thèmes : « La vie professionnelle des travailleurs, quel impact sur l’harmonie de la vie familiale » et « La problématique de la violence faite aux hommes » ont été présentées à l’assistance.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 777 fois
Tags:
  • ,