Comme dans la plupart des grandes villes, Bohicon et Abomey bénéficient également du projet asphaltage. Plusieurs rues y sont actuellement en chantier pour améliorer le cadre de vie des populations.

Après avoir visité les chantiers en cours dans les quartiers Adjahouissosramè, Labo-Photo et Zakpo-Marché Gbohi à Bohicon et la base du projet à Abomey ainsi que le chantier passant par la morgue d’Abomey, le ministre du Cadre de vie et du Développement durable, José Tonato, a dit sa satisfaction face à l’état d’avancement global du projet asphaltage initié par le gouvernement. La délégation ministérielle qui a parcouru les rues en cours de transformation grâce à l’asphaltage a pu constater ce qui est fait depuis le lancement des travaux. Trois différentes entreprises en charge des chantiers ont présenté l’état d’avancement des travaux qui, selon leur dire, est satisfaisant et la plupart des chantiers seront achevés avant le 25 décembre prochain. Le ministre y tient rigoureusement. Selon lui, on ne saurait abuser de la patience des populations qui ont besoin des rues pour circuler aisément. Car, le gouvernement a initié le projet asphaltage pour véritablement assainir le cadre de vie à travers le bitumage et le pavage des rues, la construction d’ouvrages d’assainissement et l’aménagement urbain. Pour cela, martèle le ministre, les travaux doivent être de qualité et achevés à temps.
Toutefois, par endroits, le ministre Tonato, en spécialiste en la matière, n’a pas hésité à interpeller des responsables de chantiers sur des défauts  techniques, à cause des retards, des malfaçons, pour le non-respect des normes de sécurité. C’est le cas du collecteur de traite traversant Gnidjazoun qui doit être sécurisé par des garde-fous et qui reste en souffrance. Le ministre a exprimé son insatisfaction à l’entrepreneur et le ton a été on ne peut plus ferme.  « Je ne suis pas satisfait par ce que j’ai vu et pas convaincu par les explications. Il nous faut sécuriser la vie des populations riveraines et ceci n’est pas à marchander », a-t-il fait savoir.
A la fin de la visite, le ministre José Tonato a rappelé l’importance de ces chantiers qui donneront plus de confort aux usagers. Car, ce sont surtout des routes qui traversent les quartiers et les villes et qui les relient. C’est dire qu’une fois achevés, ces chantiers d’asphaltage, de pavage et de voirie visités par la délégation ministérielle donneront un nouveau visage à Bohicon et Abomey.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1255 fois