Société générale Bénin fait valoir son expertise à travers des innovations qui vont révolutionner le secteur bancaire. Un engagement à proposer des solutions innovantes à sa clientèle qui s’est matérialisé, une fois encore, avec la tenue d’un forum, vendredi 13 septembre dernier, à Novotel Hôtel de Cotonou, sur le thème ‘’Développez votre potentiel à l’international’’.

Société générale Bénin témoigne tout l’intérêt qu’elle accorde au développement des affaires de ses partenaires en organisant un forum autour du thème ‘’Développez votre potentiel à l’international’’. Des partenaires pour qui elle renouvelle son engagement à apporter son expertise avec tout le sens que requiert cette responsabilité.
Par la voix de son directeur général, Yéry Seck, la banque se dit honorée par la forte mobilisation notée à l’ouverture du forum et qui n’est pas sans traduire la confiance de sa clientèle et son intérêt pour le thème de la rencontre. Le forum s’inscrit dans le cadre des sessions d’information et de formation à l’endroit de la clientèle de la banque sur des sujets d’intérêt susceptibles d’apporter de la plus-value à ces entreprises. Il entend favoriser les échanges des partenaires de la société à l’international à travers toute la dynamique qu’elle impulse au monde des affaires. Au cœur de ces échanges commerciaux à l’international, la Chine tient une grande part. La forte présence d’hommes d’affaires chinois à ces assises illustre, à bien des égards, la volonté de l’établissement bancaire de promouvoir l’axe Bénin-Chine notamment dans le commerce international à travers des modalités et mécanismes innovants.  
Il importe, selon Yénita Bamba, directrice commerciale/Entreprises de Société générale Bénin, « que nos clients sachent les modalités d’accès aux facilitations de développement international promues par Société Générale Bénin ».
Pour elle, les entreprises qui se trouvent dans le portefeuille de Société générale Bénin aspirent à une échelle internationale et la Chine reste un partenaire de développement dont l’influence ne saurait être occultée. « On a conscience que les échanges commerciaux avec la Chine sont de plus en plus importants. Comment une banque internationale peut-elle rester en dehors de ses flux commerciaux quand ils sont à la base du développement de ses clients ? », s’est-elle interrogée. D’où l’intérêt pour la banque d’avoir un conseiller clientèle chinois et de disposer d’un pont entre les entreprises chinoises et l’Afrique dénommé China Desk. Un point focal dont la mission est d’aider les entreprises africaines notamment béninoises à comprendre l’environnement commercial chinois et à réaliser des études sur les possibilités d’entrée sur le marché ainsi que  des analyses de l’environnement des investissements.
Il s’agit, en somme, à travers tous ces instruments, de faciliter aux clients de la banque les opérations de commerce international.
 
Le sens d’un engagement

Bohui Zhang, conseiller économique à l’Ambassade de la Chine près le Bénin, a saisi l’occasion du forum pour expliquer les opportunités d’affaires entre le Bénin et son pays. Des échanges commerciaux qui sont en passe de s’intensifier avec la volonté du gouvernement d’opérer des réformes dans les domaines des investissements et de l’exportation et de faciliter les transactions commerciales. Si des produits béninois tels que l’anacarde, le karité, le sésame et bientôt l’ananas trouvent un marché d’écoulement à travers la Chine, il n’occulte pas les autres champs d’échanges encore inexploités et dont pourraient profiter les entreprises béninoises. Il a évoqué la politique du gouvernement chinois pour la promotion du Renminbi, devise chinoise, deuxième monnaie la plus utilisée au monde après l’euro.
Par ailleurs, la dématérialisation des autorisations/engagements de change impulsée par le gouvernement reste, selon Serge Aléchou du groupe Webb Fontaine, une avancée considérable pour le développement des échanges commerciaux.
Toutes ces opportunités qui donneront lieu à des transactions sont à sécuriser pour une confiance entre les différents partenaires. Un défi que Société générale Bénin ambitionne de relever à travers ses 149 000 collaborateurs de par le monde. Fort de ce qu’elle entend contribuer à bâtir les impacts positifs du monde de demain, en tant que banque responsable, elle accompagne les entreprises béninoises en leur offrant des solutions adaptées à leurs besoins, notamment ses plateformes régionales d’expertise et ses solutions de change et de financements structurés. Un credo qui s’inscrit bien dans la vision du groupe d’être un partenaire de confiance des clients au service d’une croissance rentable et durable, a souligné Carole Dossou-Yovo.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1217 fois