Une trentaine de formateurs et spécialistes de natation dont des sapeurs-pompiers coaches et des policiers fluviaux participent depuis le 9 septembre dernier à un atelier de formation sur la natation en eau libre dénommée Open Water. Plusieurs notions techniques leur sont inculquées à l’occasion par  l’expert Fina Open water, Frédéric Barale, professeur de natation.

Venus de So-Ava, Ganvié, Bopa, Porto-Novo et Cotonou, une trentaine de formateurs et de spécialistes en natation sont aguerris depuis le 9 septembre dernier en Open water à Cotonou. Organisée par la Fédération béninoise de natation (Fbna) en collaboration avec la Fédération internationale de natation (Fina), cette formation des formateurs est conduite par l’expert Fina Open Water, Frédéric Barale, professeur de natation. Selon lui, l’Open Water prend en compte les épreuves qui se pratiquent hors-bassins (natation à la mer, à la rivière……). Il s’agira pour lui de donner des notions à ces formateurs pour leur permettre de développer l’enseignement de natation dans le pays. A l’en croire, cette formation s’inscrit également dans la vision de la Fina de promouvoir la natation au service de la vie. « La finalité de cette formation est d’avoir plus de monde pour enseigner la natation en bassin et en eau libre », a-t-il déclaré.
Pour le président de la Fédération béninoise de natation, Abdon Déguénon, l’objectif de cette formation est de permettre aux participants d’avoir des connaissances de base pour former les populations à la pratique de la discipline dans leurs milieux afin d’accroître les capacités des athlètes amateurs et professionnels. Pour lui, c’est une façon d’aider les populations riveraines à se défendre dans l’eau et éviter les noyades à répétition sur les plages et dans les cours d’eau de notre pays. Selon lui, les populations méritent d’avoir des notions élémentaires pour mieux pratiquer les sports nautiques tels que la natation en eau libre, la natation de course, le water-polo, la plongée artistique simple et autres. Cette formation va participer lors de son implémentation au niveau des différentes ligues à l’éclosion des talents. A travers ce projet, plusieurs formateurs seront envoyés dans les contrées pour enseigner la discipline.
« Une fois aguerris, les formateurs seront déployés dans toutes les régions du pays pour former également des athlètes et d’autres formateurs ». C’est pourquoi, il les invite à la discipline pour saisir les connaissances afin que la natation béninoise puisse en tirer profit.
Pour Guillaume Bata, l’un des participants, cette formation vient à point nommé car elle permet non seulement de mieux appréhender la pratique de la discipline mais aussi d’avoir des connaissances de base pour encadrer les nageurs dans les différentes régions du pays. Cette formation va connaître son épilogue le 18 septembre prochain.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1310 fois