Le seul spécimen rescapé d’hippopotame du lac Ahémé est mort hier dans le village de Cotovi dans la commune d’Allada, a annoncé l’Ong Eco-Bénin. La piste d'une mort naturelle est évoquée par les communautés en attendant la poursuite des enquêtes pour élucider réellement les causes de cette disparition. Selon les informations recoupées, l’animal aurait passé le demi-siècle d’existence aussi bien dans l’eau que sur la terre ferme, excédant même l’espérance de vie des hippopotames, comprise entre 40 et 50 ans.  

Il faut souligner que Eco-Bénin est une association qui dispose d’un réseau de sites d’écotourisme solidaire autogérés par les populations locales pour de réelles rencontres humaines dans des initiatives de tourisme chez l’habitant et des services touristiques responsable et équitable. Son combat pour la sauvegarde des espèces animales en voie de disparition l’a par ailleurs distinguée.  

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1536 fois