Chaque année, les fidèles catholiques du Bénin et de la sous-région ouest africaine se donnent rendez-vous  au pied de la grotte mariale à Dassa, pour vénérer la Vierge Marie. Ce pèlerinage comme tant d’autres dans l’église romaine permet aux chrétiens d’obtenir des grâces pour eux-mêmes et pour d’autres personnes. Directeur de la cellule de communication de la Conférence épiscopale du Bénin, le Père Eric Oloudé  
Okpeitcha évoque les différents pèlerinages qui existent au niveau de l’Eglise catholique et explique leur portée.

La Nation : Dans l’Eglise catholique, qu’entend-on par pèlerinage ?

Père Eric Okpeitcha : Le pèlerinage est un voyage effectué par un chrétien vers un lieu retenu sacré pour diverses raisons en vue d’obtenir des grâces pour lui-même ou pour d’autres. Les catholiques font le pèlerinage en terre sainte, à Rome, dans les sanctuaires Lourdes en France, à Fatima au Portugal… Au Bénin nous avons Notre-Dame d’Arigbo de Dassa qui est un sanctuaire national et des sanctuaires diocésains (Maria-Tokpa à Porto-Novo, Allada pour l’archidiocèse de Cotonou…)

Y a-t-il d'autres types de pèlerinages ?

Non, le pèlerinage est unique. Les intentions pour un pèlerinage peuvent varier d’un croyant à un autre. On peut faire un pèlerinage pour demander une grâce; pour rendre grâce ou pour demander pardon à Dieu par l’intercession du Saint ou de la Vierge Marie.

Quelle est la spécificité du pèlerinage de Dassa ?

Le sanctuaire de Dassa n’a pas de spécificité en tant que tel. Ses initiateurs ont voulu un lieu proche de par le relief de Lourdes pour le pèlerinage national. Et au nombre des 41 collines de Dassa, c’est celle d’Arigbo qui a été choisie.

Quelle est l’importance du pèlerinage marial dans l’église romaine ?

Le pèlerinage est une source de grâces. Et si chaque année, le nombre de pèlerins augmente, c’est parce qu’ils y tirent des avantages, des bénéfices. Les grâces d’un pèlerinage sont nombreuses : conversion, guérison, obtention d’une grâce. Le pèlerinage est un acte de dévotion encouragé par l’Eglise catholique.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 460 fois