La 3e édition du marathon Be the best de Porto-Novo s’est achevée le week-end dernier. Plus de 600 pratiquants du sport pédestre venus des quatre coins du Bénin, de la sous région ouest-africaine et même de l’Europe et de l’Amérique ont pris part à cette compétition. Bentille Alassane et John Kudanu venus en tête sont les grands vainqueurs de cette édition.

Le Ghanéen John Kudanu a remporté la 3e édition du marathon Be the best de Porto-Novo en terminant les   42,195 km chez les hommes en 2 h 31 min et 17 sec. Il est reparti avec une médaille d’or, une somme de trois cent mille francs Cfa et beaucoup d’autres lots offerts par les sponsors. Il est suivi de Eric Doleh qui, avec un chrono de 2 h 32 min 20 sec, arrache la deuxième place. Daouda Korongo est arrivé en troisième position avec un chrono de  2 h 34 min 14 sec. Chez les dames, Bentille Alassane du Bénin a affolé les chronos en dominant une fois encore cette compétition. Avec son chrono de 3 h 01 min 06 sec, elle a battu Geneviève Njoku (2e) et Yvette Tchamou (3e).
En  ce qui concerne le semi-marathon, long de 21,100 km, dans la catégorie hommes, avec son chrono de 1 h 10 min 55 6 sec, Moïpah Kombaté décroche la médaille d’or. Vitalick Gbégnonvi  et Fataï Kolawalé, malgré leur détermination, occupent la deuxième et la troisième marche du podium. Du côté des femmes, Tcha Thom Kpéta a réussi à finir première avec un chrono de 1h 27 min 21,0 sec tandis que Abla Atchadé et Carine Sanhouékoua sont respectivement deuxième et troisième.         
Babatoundé Bello a gagné l’épreuve des 10 km avec un chrono de 33 min 05,1 sec devant Mohamed Tabé, 33 min 11,3 sec et Pascal Sènakpon qui a fini à la 3e marche du podium. Dans la catégorie des femmes, Pauline Assogba n’a laissé aucune chance à ses adversaires. Avec son chrono de 39.49.8, elle a dicté sa loi à Reine Ekè et Immaculée
Tchakessou qui terminent respectivement deuxième et troisième. La compétition de la marche a été remportée par Jules Djossou, sur une distance de 10km, chez les hommes tandis que chez les femmes, la palme est revenue à Chérifath Assouna.
Le directeur du marathon Be the best de Porto-Novo, Casimir Houssa, s’est réjoui du bon déroulement de cette troisième édition. Il prend l’engagement de poursuivre sur cette lancée pour que le marathon de la capitale rivalise avec les grands marathons d’Afrique et du monde. Pour sa part,  le deuxième adjoint au maire de Porto-Novo, Dr François Ahlonsou, a réaffirmé la volonté de la mairie d’accompagner cette initiative qui redore le blason de la capitale. Grâce au marathon Be the best, les regards sont tournés désormais vers la capitale, a-t-il conclu. Ruffino d’Almeida, directeur de cabinet du ministre du Plan représentant le ministre d’État, Abdoulaye Bio Tchané, a encouragé les initiateurs à promouvoir l’athlétisme, car ce n’est que les compétitions de cette envergure qui permettent de découvrir les nouveaux talents.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 512 fois