La remise de médailles aux lauréates de la 1re édition du tournoi féminin de karaté Germanus 2019, s’est effectuée ce samedi 30 mars, au cours de la célébration de la journée de la fille béninoise à Cotonou. C’est l’occasion pour Jocelyne Alladayè, marraine de l’évènement et ancienne pratiquante de karaté-do d’inviter le public à soutenir les initiatives visant l’épanouissement des filles.

Organisée par Florence Ligan, responsable aux Affaires féminines de la Fédération béninoise de karaté-do, en collaboration avec l'Ong Capital jeunesse, en marge de la journée de la fille béninoise, la compétition féminine de karaté-do dénommée Germanus 2019 s’est achevée, samedi 30 mars dernier, avec la remise de médailles aux meilleures karatékas. Au cours de la cérémonie, les athlètes ont été entretenues sur la sexualité, l'éthique et la morale et le rôle des Tic. Jean Baptiste Elias, président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption, Hector Agbo, représentant du ministre de l’Economie numérique, Jocelyne Alladayè, marraine de l’évènement ont donné à l’occasion de sages conseils à ces jeunes pratiquantes d’art martial.
Selon Jocelyne Alladaye, marraine de l’évènement, Karaté Germanus 2019 vise à célébrer les filles béninoises afin de répondre aux exigences de changement de comportement par l’adoption d’attitude et de mentalité positive et vertueuse. « Cette démarche consacrée à l’évolution, à la formation et à l’émancipation de la fille, nous semble salutaire et bénéfique pour tous », a-t-elle indiqué. Elle a alors invité la population à encourager et soutenir les initiatives visant l’épanouissement de la gent féminine.
Pour sa part, Florence Ligan, présidente de l’Ong Capital Jeunesse, rappelle l’objectif de l’évènement qui est de permettre à la fille béninoise d’être intellectuellement et mentalement forte afin de revendiquer ses droits et s’insérer facilement dans la vie professionnelle et de s’épanouir dans la pratique sportive. « Le karaté permet aux pratiquants d’aller au bout de leur objectif, quoiqu’en soient les obstacles sur leur chemin », a-t-elle renchéri.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 910 fois