Soucieux de la disponibilité de l’énergie électrique en cette période de fin d’année, le ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude Houssou, a tenu, vendredi 28 décembre dernier à son cabinet, une séance de travail avec le directeur général de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee), ses collaborateurs et autres acteurs impliqués. La rencontre lui a permis de prendre connaissance des dispositions prises pour sécuriser le réseau électrique en cette période de fêtes de fin d’année.

Plantant le décor, le ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude Houssou, fait l’état des lieux et indique que la situation énergétique du Bénin s’est nettement améliorée depuis l’avènement du gouvernement de la Rupture en avril 2016. Cette victoire, retient-il, mérite d’être renforcée et pérennisée. Dans ce cadre, il informe avoir initié cette rencontre pour faire le point des mesures prises pour rendre disponible l’énergie électrique en cette période des fêtes de fin d’année.
En termes de dispositions prises à cet effet, Laurent Tossou, directeur général de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee), précise qu’elles ne datent pas d’aujourd’hui. Entre autres, il mentionne la maintenance préventive du réseau à travers les données statistiques. Selon lui, celles-ci ont permis, en 2017 et 2018, une analyse stratégique et technique des incidents des réseaux d’exploitation. Il ne manque pas d’évoquer les instructions du ministre pour améliorer la qualité du réseau. Sur la base de ces démarches, beaucoup d’interventions ont lieu sur le réseau pour maintenir son niveau de performance, insiste Laurent Tossou. Ainsi, la fête de Noël a été passée sans perturbation. Fournissant quelques détails, il signale que les questions liées à l’importation de l’énergie ont été réglées et des déplacements ont été effectués vers les fournisseurs pour s’assurer que les 310 Mégawatts sont disponibles. Sur le plan du transport, poursuit-il, la Sbee et la Communauté électrique du Bénin (Ceb) ont fait les tours conventionnels pour vérifier au niveau de chacun des postes frontaliers. Au niveau de la distribution, il note la correction de quelques points faibles dus à l’existence de plusieurs kilomètres de ligne nus datant de 1960 à Cotonou.
Complétant ces informations, Roger Gbégan, directeur régional Littoral 1, ajoutera, au nom de ses collègues des autres régions, qu’un plan d’actions a été élaboré et transmis au directeur de la distribution. Conformément à ce plan, dit-il, l’opération d’élagage a été effectuée pour « éviter les déclenchements sur le réseau » et tous les postes surchargés ont été remplacés sans oublier le matériel obsolète. De même, au niveau de chaque agence, l’on note deux équipes d’intervention rapide supervisées par des chefs services techniques, et les directeurs régionaux ont été instruits pour faire le tour.
Sur le plan commercial, le directeur commercial et de la clientèle, Raymond Okpeicha, ajoute que du 20 décembre au 2 janvier, tous les directeurs techniques ont été réquisitionnés. Il informe qu’à Cotonou, les guichets de Ganhi, de Sikècodji ont été ouverts le 25 décembre dernier et le seront encore demain 1er janvier 2019 de 8 h à 13h. Delphin Agossou, chef service Entretien de la Région Bénin de la Ceb fait état des dispositions de son institution. A son tour, le président de l’Autorité de régulation de l’électricité du Bénin, Claude Gbaguidi, confirme l’effectivité de ces mesures tout en demandant que cela soit maintenu.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2610 fois