Satisfait des actions de l’Ong Educo Bénin dans la promotion d’une société plus juste et équitable qui garantisse les droits et le bien-être de l’enfant, le gouvernement lui a témoigné sa confiance en signant un accord de siège avec elle pour une durée de cinq ans. Par cet acte, Educo Bénin bénéficiera d’un certain nombre de facilités conformément aux termes de l’accord. La cérémonie s’est déroulée le mardi dernier au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.

Educo Bénin, Ong internationale spécialisée dans la promotion des droits de l’enfant pour son bien-être, pourra désormais bénéficier d’un meilleur accompagnement de l’Etat dans les cinq prochaines années. Cela est consacré par la signature d’un accord de siège entre le directeur national d’Educo Bénin, Souleymane Ouédraogo, et le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la coopération, Hervé Djokpé.
Après la signature et l’échange des exemplaires du document, Souleymane Ouédraogo, directeur national d’Educo Bénin, dans son allocution, a indiqué qu’il comporte les engagements, les domaines et les zones d’intervention de l’Ong ainsi que les avantages accordés par l’Etat béninois tels que les facilitations administratives, les exonérations fiscales et douanières, les mécanismes de suivi et les dispositions finales.
Saisissant l’occasion, il a présenté sa structure à travers sa mission et ses activités. Selon lui, la mission d’Educo est de défendre la dignité humaine en construisant collectivement des relations justes et solidaires entre les peuples, les personnes et les cultures. De façon spécifique, Educo s’est donné pour défi d’œuvrer avec les enfants et leur entourage pour une société plus juste et équitable qui garantisse leurs droits, leur épanouissement et leur bien-être. « Educo est donc une Ong de coopération pour le développement qui agit en faveur des enfants pour la défense de leurs droits, spécialement le droit à une éducation de qualité », résume Souleymane Ouédraogo. Elle est présente dans 15 pays répartis sur quatre continents à savoir l’Europe, l’Amérique, l’Asie et l’Afrique. Par rapport à ses activités au Bénin, Souleymane Ouédraogo rappelle que c’est en 2011 qu’elle a démarré ses interventions dans l’Atacora avant de s’installer officiellement en 2013. Elle est en partenariat avec 7 Ong locales et exerce sa mission avec les autres partenaires engagés pour la même cause. En termes de réalisations, le Directeur National d’Educo Bénin mentionne que 28 projets ont été financés et appuyés techniquement à Porto-Novo, Cotonou, Sinendé, Bembèrèkè et N’Dali. Ces actions ont trait à la construction, l’équipement et la réhabilitation de modules de classes, la dotation en kits scolaires. Le renforcement de capacités des enseignants sur la pédagogie active et la communication positive, le renforcement de la participation des enfants à travers la création et l’appui aux comités et clubs d’enfants, la sensibilisation des parents et des communautés sur différentes thématiques liées aux droits de l’enfant ne sont pas occultés par le Directeur National.
Sidéré par ces résultats, Hervé Djokpé, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, assure que la signature d’accord de siège vise à permettre à Educo d’améliorer ses performances et d’impacter le plus grand nombre d’enfants au Bénin. « Le comité interministériel dépêché sur les sites de vos interventions du 14 au 17 novembre 2018 a pu recueillir des témoignages édifiants des bénéficiaires de vos activités», souligne-t-il. Aussi, note-t-il que tenant compte de l’engagement de l’Ong sur le terrain, le gouvernement lui témoigne sa confiance à travers la signature de l’accord de siège. Selon lui, cet accord de siège octroie des privilèges à Educo Bénin tels que les facilitations administratives, les exonérations fiscales et douanières, pour qu’elle aille plus loin dans ses actions.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2841 fois