La Police républicaine a reçu, hier mercredi 12 décembre, trois cabines mobiles de la part de Cfao Motors Bénin. La cérémonie fort simple de remise du don a eu lieu au carrefour de la pharmacie Camp Guézo en présence du Directeur général de la Police républicaine, Nazaire Hounnonkpè, et de celui de Cfao Motors Bénin, Laurent Schroeder.

La Police républicaine vient d’être renforcée dans sa mobilité dans la ville de Cotonou pour mieux servir la population. Elle a été dotée de trois cabines mobiles destinées à ses agents postés à des carrefours dans cette ville par le groupe Cfao Motors installé au Bénin.
Après avoir reçu les clés des cabines, au cours d’une cérémonie de remise symbolique au carrefour de la pharmacie Camp Guézo, le directeur général de la Police républicaine, Nazaire Hounnonkpè, a souligné que le geste du groupe Cfao Motors est le témoignage de sa compréhension de l’importance du rôle de la Police dans la cité. Au-delà de cette entreprise, toute société et tout citoyen peuvent poser le même pas afin de contribuer à renforcer le patrimoine et la logistique de la Police. « Nous ne ménagerons aucun effort pour protéger vos intérêts sur le terrain », a promis le directeur général de la Police républicaine. A l’en croire, ces cabines mises aussitôt en service permettront de mettre les fonctionnaires de Police à l’abri des intempéries et donneront aussi de la visibilité à la Police républicaine.
L’utilité des cabines offertes a été relevée par le directeur général de Cfao Motors Bénin, Laurent Schroeder. Selon lui, ces cabines mobiles contribueront au confort et à l’efficacité des agents de la Police républicaine. « Vous en ferez un bon usage pour assurer notre sécurité et celle de tous les habitants de Cotonou et du Bénin», a-t-il espéré. Dans un langage métaphorique, il a perçu la Police républicaine comme le système immunitaire d’un pays. Ainsi, a-t-il souligné, on a tout intérêt à ce que la Police se porte le mieux possible. Expliquant ce geste de Cfao Motos Bénin, Laurent Schroeder a assuré qu’en tant qu’entités vivant au sein d’une société, les entreprises se doivent de contribuer à l’effort de sécurité et de sérénité non seulement à travers les taxes, mais également à travers diverses actions. Mais il n’entend pas s’arrêter à ce seul don. Pour l’exercice 2019, il a promis de voir dans quelle mesure poursuivre cet effort.
Il convient de signaler qu’après avoir reçu les clés des cabines, le général Nazaire Hounnonkpè les a transmises au commissaire divisionnaire de Police André A. Okoundé qui à son tour les a remises au directeur départemental de la Police du Littoral, Dieudonné Agassounon.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2122 fois