Présentées au procureur de la République près le tribunal de première instance de Cotonou, Elomn Mario Métonnou, ce jeudi 6 décembre, neuf personnes ont été placées sous mandat de dépôt pour pollution sonore. Elles vont comparaître devant le tribunal de première instance de Cotonou, le mercredi 12 décembre prochain.

La délivrance de mandat de dépôt se justifie par le fait que ces prévenus sont des récidivistes. En effet, après plusieurs mises en garde, ces personnes soupçonnées d'actes de pollution sonore dans la ville, ont continué à agir en violation des lois de la République. C’est alors que les éléments de la Police républicaine ont effectué des descentes inopinées sur le terrain pour saisir les équipements de sonorisation et arrêter des promoteurs de bars-restaurants. Il leur est reproché notamment le non-respect des horaires légaux fixés aux bars-restaurants dans le décret nº 2001-294 portant réglementation du bruit en République du Bénin en application de la loi n° 98-030 portant loi-cadre sur l’environnement. Comme quoi, le combat du procureur de la République près du tribunal de première instance de Cotonou, Elomn Mario Métonnou, contre la pollution sous toutes ses formes est loin de connaître une fin dans la capitale économique du Bénin.
Ch.H (Stag)

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2059 fois