Les apprenants et enseignants de l’Ecole primaire publique de Kouantiéni dans l’arrondissement de Gouandé, commune de Matéri, peuvent désormais étudier dans des conditions idéales. Dans le cadre de son projet « Tous à l’école » du programme « Ecole vie », la Fondation Boa-Bénin leur a offert ce jeudi 29 novembre 2018 un centre de vie école.

Ayant coûté la somme de 111 millions de francs FCFA à la Fondation Boa-Bénin, l’infrastructure dont bénéficie l’Ecole primaire publique de Kouantiéni dans l’arrondissement de Gouandé, commune de Matéri, est construite selon les normes et standards internationaux avec un équipement ultra-moderne. Elle vient combler le manque criard d’infrastructures auquel a fait face cette école Matéri frontalière du Togo.

Elle est composée d’un module de trois salles de classe plus magasin et d’une salle d’eau, le tout équipé en mobilier scolaire et respectant les normes de constructions en vigueur, d’une salle de soins équipée en matériel médical, d’une cantine scolaire avec tables et bancs, d’une latrine à quatre cabines Vip, d’un mini-champ solaire photovoltaïque protégé par un une clôture grillagée, d’un mini-château équipé d’exhaure solaire, d’un local technique servant d’abri aux équipements solaires et de deux logements pour enseignants.
Après les mots de bienvenue du chef d’arrondissement de Gouandé, Justin Kougnati, l’honneur est revenu au président de la Fondation Boa-Bénin, Benoît Maffon, de rappeler que l’infrastructure gracieusement offerte aux populations de Matéri vient s’ajouter aux joyaux dont ont bénéficié les orphelinats de Sakété, Bassila et Tchoumi-Tchoumi. Toutes ces réalisations, a une fois encore insisté le président de la Fondation, représentent la matérialisation de la philosophie et de la stratégie d’entreprise citoyenne du Groupe Bank Of Africa/Bmce Bank sous-tendues par son concept novateur de « Centre de Vie ». Un concept qui consiste à installer autour d’une construction de classes, de maternité, de dispensaire et d’orphelinat, le maximum d’infrastructures concourant à rendre la fréquentation de celles qui existaient plus aisée, agréable et attractive pour les usagers. Le groupe Bank of Africa / Bmce et sa Fondation, a-t-il poursuivi, sont ainsi entièrement dédiées à l’Afrique en apportant au quotidien une contribution de qualité à son développement, à son progrès et à son épanouissement.
Le chef de Région pédagogique de Matéri-Tanguiéta, Adébiya Adéchina Alabi, intervenant au nom du directeur départemental des Enseignements maternel et primaire, a dit sa profonde gratitude et a exhorté la Fondation Boa-Bénin à s’intéresser à d’autres villages dont les écoles sont dans un besoin pressant d’infrastructures. Il a par ailleurs pris l’engagement d’affecter deux enseignants dès ce lundi dans ladite école pour seconder le directeur qui était seul. 
Visiblement satisfait du geste de générosité et de la prompte réaction de la Fondation Boa-Bénin, le maire de la commune de Matéri, Sorikoua Sambiéni, a dit sa reconnaissance au donateur. L’autorité communale a rappelé que c’est suite à sa correspondance n°64-3/605/Sg-Mcn-Sdlp en date du 20 octobre 2015, sollicitant la réalisation des infrastructures sociocommunautaires dans les villages frontaliers de la commune que la Fondation Boa-Bénin a érigé ce joyau qui fera désormais la fierté de la commune. Face à la générosité de la Fondation Boa-Bénin, le maire de Matéri a rassuré les uns et les autres que cet ouvrage entre dans le patrimoine de la commune et, de ce fait, sera pris en compte dans le plan de maintenance des ouvrages de la mairie. « Monsieur le président de la Fondation Boa-Bénin, rassurez-vous qu’en dehors des éléments des clauses contractuelles à la charge de l’entreprise attributaire jusqu’à la réception définitive, la maintenance et la réparation de cet ouvrage seront assurées par le budget communal », a promis le maire.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2736 fois