La ville de Dassa-Zoumè, dans le département des Collines a abrité, du 23 novembre au 2 décembre, la 5e édition de la Foire intercommunale des Collines (Fico). C’est une initiative pour promouvoir l’économie locale et la culture des communes du département des Collines dont le ministre de l’Agriculture, Gaston Dossouhoui, a procédé au lancement et en a profité pour convier les Béninois à faire une place de choix aux produits du terroir.

Placée sous le patronage du Groupement intercommunal des collines (Gic) et du programme d’appui au développement agricole des Collines (Padac), cette cinquième édition connaît la présence de plusieurs forains en provenance des six communes des Collines et même des pays voisins de Niger et du Burkina Faso venus prendre part à cette foire commerciale des produits exclusivement locaux qui dure dix jours. Ce qui permettra aussi aux exposants venus aussi de la sous-région de faire des affaires.
Les maires de Dassa et de Glazoué, respectivement, Nicaise Fagnon et Jacques Dagoué dans leurs mots de bienvenue ont salué leurs pairs des autres communes des Collines pour avoir maintenu allumé le flambeau de la Fico qui en est à sa cinquième édition dans les Collines. Pour eux, cette foire s'inscrit dans le cadre de la promotion des communes des Collines et mérite bien d'être davantage soutenue.
En procédant à l’ouverture de la foire, le ministre Gaston Dossouhoui a rappelé l’importance de l’agriculture pour un pays. Un secteur qui représente à lui seul une activité névralgique pour tout le pays. Plus millions de Béninois, soit un peu plus de 70 % de la population, tirent leur nourriture de ce secteur. L’agriculture a un apport de plus de 34 % du produit intérieur brut (Pib) national. Cependant, il faut encore plus d’effort pour soutenir les produits béninois. Les produits béninois ne sont pas toujours prisés par les Béninois qui, lors des cérémonies de mariage et autres font encore une place de choix aux produits venus d’ailleurs. Alors que, fait observer le ministre Dossouhoui, ce sont des occasions privilégiées pour faire plus confiance à notre propre production qui n’est pas de moindre qualité et qui sont même recherchés ailleurs pour leur valeur nutritive certaine.
La valorisation des produits locaux contribue fortement au développement social et économique. Elle se manifeste notamment par la satisfaction des besoins alimentaires locaux, des processus d'innovation technique et organisationnel en accord avec l'évolution de la consommation alimentaire, et l'émergence de petites entreprises de transformation ou de restauration. Pour faciliter la valorisation des ressources locales, il importe que les Béninois adhèrent à ce changement de comportement afin de contribuer d’une part à l'évolution de la consommation des produits locaux et, d'autre part, aux innovations des savoir-faire locaux de transformation des produits. Ceci redonnera une chance non seulement aux producteurs locaux mais aussi à l’économie du pays.
En donnant le top de la 5e édition de cette foire, les autorités ont invité le public à faire un tour à cette foire installée sur la place Egbakokou de Dassa pour découvrir la richesse de produits provenant essentiellement des communes des Collines. Cette foire a pris fin hier dimanche 2 décembre.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1785 fois