En visite au Bénin du 28 au 29 novembre 2018, le vice-premier ministre et ministre de la Coopération au développement du Royaume de Belgique, Alexander de Croo, a profité pour organiser une conférence-débat sur son livre Le Siècle de la femme. C’est hier mercredi 28 novembre au siège de la Fondation Claudine Talon dont l’un des domaines d’intervention est la promotion de la femme.

Selon lui, le féminisme est un sujet qui l’intéresse à tel point qu’il y a consacré un livre de 191 pages intitulé Le Siècle de la femme avec comme sous-titre Comment le féminisme libère aussi les hommes. Croyant aux capacités des femmes, il invite à leur donner le pouvoir. Car les sociétés où les femmes et les hommes ont les mêmes opportunités, on prend les meilleures décisions. « Les gens sont heureux et il y a plus de prospérité », soutient-il. Pour lui, ne pas donner le pouvoir aux femmes revient à sous-exploiter le potentiel de la moitié de la population qui a tant de talent et d’ambitions. Se revendiquant comme un féministe, il estime avoir connu une évolution. « Je suis passé du féminisme passif au féminisme actif », confie-t-il ajoutant qu’il faut au féminisme actif des rôles modèles. Il positionne son livre comme un plaidoyer pour l’égalité entre hommes et femmes. « J’essaie d’expliquer aux hommes que ce n’est pas quelque chose de contraignant, mais cela libère », clarifie-t-il. 

En appui à cet exposé, que ce soit la vice-présidente de la Fondation Claudine Talon, Claude Borna, la représentante résidente de l’Unfpa, Barbara Laurenceau, la jeune Gloire Ayétolou, et Marie-Consolée Mukangendo, de l’Unicef, ont apprécié la démarche du ministre belge. Elles ont aussi partagé avec lui et sa délégation la bataille que livre chacune d’elles dans sa structure pour la promotion et l’épanouissement de la femme dans tous ses états. De la scolarisation à la lutte contre le mariage précoce en passant par la lutte contre les violences faites aux femmes, la santé de la reproduction, plusieurs thématiques ont été évoquées pour montrer la part que jouent leurs structures sur le terrain de l’épanouissement de la femme.
Pour donner un contenu à sa conviction et surtout la partager avec le Bénin, le vice-premier belge procédera, ce jour, signera un nouvel accord de coopération.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1938 fois