Créé en septembre 2006 à Cotonou, le Réseau africain des institutions et fonds de formation professionnelle (Rafpro) a renouvelé son accord de siège pour cinq ans. La cérémonie de signature a eu lieu, ce mercredi 28 novembre, au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération en présence des responsables du réseau.

« Le Réseau africain des institutions et fonds de formation professionnelle (Rafpro) assure depuis 2007 au Bénin une mission de développement. Ceci à travers le renforcement des capacités des travailleurs du secteur privé, la facilitation des échanges entre ses membres et le financement de la formation professionnelle continue », a fait constater le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, l’ambassadeur Hervé D. Djokpé. Le Rafpro, informe-t-il, dans l’accomplissement de ses activités a posé beaucoup d’actes qui font parler de lui. Entre autres, il a contribué à la formation des conseillers en ingénierie, l’amélioration du plan stratégique du Rafpro, la valorisation de la documentation sur les bonnes pratiques des institutions et fonds membres du Rafpro, le renforcement du management du Réseau par l’élaboration du manuel de procédures et l’acquisition de l’équipement informatique et de l’équipement de bureau. Selon Hervé Djokpé, cet engagement ainsi que les résultats auxquels le Rafpro est parvenu au plan de la formation professionnelle et le développement de la culture d’investissement en matière de ressources humaines l’élèvent au statut de partenaire essentiel du gouvernement pour la mise en œuvre du Pag. Grâce aux facilités fiscales et douanières que le gouvernement lui octroie à travers le présent accord de siège, le Rafpro va intensifier ses actions sur le terrain au cours des cinq prochaines années, a précisé le secrétaire général du Maec.
Le président du Rafpro, Abdou Djerma Lawal, souligne pour sa part que l’accord de siège bien que conférant des avantages et privilèges au réseau est aussi porteur d’obligations et de contraintes auxquels les membres doivent se soumettre dans leurs actes et comportements au quotidien. Il s’est engagé avec ses membres, à se conformer strictement aux dispositions de l’accord de siège pour rester digne afin de toujours mériter la confiance placée au réseau.

Objectifs

Le Réseau africain des institutions et fonds de formation professionnelle (Rafpro) est une institution de financement de la formation professionnelle continue chargée de renforcer les capacités des travailleurs du secteur privé pour plus de compétitivité et de rentabilité des entreprises en Afrique par la recherche de solutions, la facilitation des échanges entre ses membres et le financement de la formation professionnelle continue. Son objectif est de servir de cadre de réflexion et de concertation périodique sur la contribution des institutions et fonds de formation professionnelle à la conception et à la mise en œuvre des programmes de l’emploi, l’insertion professionnelle et la lutte contre la pauvreté. C’est aussi d’initier avec l’appui de partenaires techniques et des bailleurs de fonds, des programmes régionaux d’études, de formation et d’insertion professionnelles ; mener des études, recherches, réflexions et actions sur les bonnes pratiques et méthodes en matière de formation et d’insertion professionnelles ; promouvoir les organismes de financement de la formation professionnelle en Afrique en général et dans les pays membres du Réseau en particulier... ?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2187 fois