Le ministère en charge des Affaires sociales, soutenu par le Fonds des Nations Unies pour la population (Fnuap), chef de file des partenaires du secteur, a célébré, samedi dernier, à Bopa, dans le Mono, la trentième Journée nationale des Affaires sociales et procédé, à la même occasion, au lancement de la quinzaine de lutte contre les violences faites aux filles et aux femmes. L’événement a enregistré la présence des députés Mathurin Nago, Gérard Gbénonchi, Dakpè Sossou et des préfets Christophe Mègbedji et Komlan Zinsou.

La Journée nationale des Affaires sociales, édition 2018, a été célébrée le samedi dernier au Centre des jeunes et loisirs de Bopa, sous le thème « Arch au service de développement ». Outre la communication portant sur ce thème qui a expliqué avec force détails le processus de mise en place du programme Assurance pour le renforcement du capital humain (Arch) et les objectifs poursuivis à travers celui-ci, la célébration a été marquée par la remise de matériels à plusieurs cas sociaux venus notamment des communes du Mono. Dons du gouvernement soutenu par ses partenaires techniques et financiers, les équipements remis sont constitués, entre autres, des machines à coudre, des séchoirs et leurs accessoires de coiffure ainsi que du mobilier et des tricycles pour le déplacement des handicapés moteurs. Des enveloppes financières sont allées également aux nécessiteux.Toutes choses qui ont donné du sourire aux bénéficiaires.
La ministre Bintou Chabi Adam Taro et sa suite n’ont pas manqué d’encourager à l'occasion les groupements féminins qui tentent d’émerger à travers la production agricole et la transformation des produits de la terre. C’était à travers une visite guidée des stands installés sur le site de la célébration. La même attention s’est manifestée à l’endroit des organismes locaux et internationaux défenseurs des droits des couches vulnérables au niveau des stands dédiés à leurs activités respectives. Au total, plus d’une quinzaine de stands ont été passés en revue pour toucher du doigt les efforts visant à tirer, vers le développement, les cas sociaux et éradiquer les violences basées sur le genre. La célébration de la Journée nationale des Affaires sociales étant couplée avec la cérémonie de lancement de la quinzaine de lutte contre les violences faites aux filles et aux femmes. Le choix de la commune de Bopa pour abriter les deux événements est fortement salué par le maire, le ministre Mahougnon Kakpo et le député Mathurin Nago, natifs de la localité.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1973 fois