La gestion des archives est au cœur des débats ce jeudi 22 novembre au ministère de l’Economie et des Finances. A l’occasion de la 7e édition de la journée des archives, les cadres dudit ministère réfléchissent sur le thème ‘’Code du numérique et archives en République du Bénin’’.

L’édition 2018 de la journée des archives a donné lieu à une rencontre entre plusieurs acteurs et chercheurs. Ceci, pour réfléchir à l’archivage, dans un univers numérique marqué par le développement rapide des technologies de l’information et de la communication. Cette journée de réflexion autour du thème ‘’Code du numérique et archives en République du Bénin’’ a pour objectif d’aborder et de trouver des réponses appropriées aux questions que suscitent les dispositions du Code du numérique dans le volet archivage. Le choix de ce thème est motivé par la volonté du gouvernement de faire du numérique un levier majeur de la réforme de l’Etat. Les archives sont d’une importance capitale dans les administrations, dans la vie d’un pays, pour faciliter l’accès à l’information administrative, a informé Servais Adjovi, directeur de cabinet du ministre de l’Economie et des Finances. Elles sont une source infaillible de l’histoire et une référence en matière de bonne gouvernance, poursuit-il. A cet effet, Servais Adjovi affirme que « les archives constituent une mine d’or ». Il invite par ailleurs, tous les acteurs à jouer leurs rôles pour permettre la sauvegarde des données des archives. 

Pour Alain Ahounou, directeur de l’informatique et du pré-archivage du ministère de l’Economie et des Finances, l’événement s’inscrit dans « une gestion efficiente des données numériques par la prise en compte du cycle de vie de l’information ». Une nouvelle méthode de conservation des données s’avère indispensable afin de doter le Bénin d’un outil contributeur de performance, d’après ses explications.
Les participants ont eu droit à plusieurs communications au cours de cette journée. C’est aussi l’occasion pour eux de formuler des recommandations pour faciliter la mise en œuvre du volet archivage contenu dans le code du numérique en tenant compte des normes archivistiques internationales.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1635 fois