Le Projet d'enregistrement à titre dérogatoire à l'état civil (Pedec) entre dans sa phase active dès ce mercredi 21 novembre avec la formation des évaluateurs sur la morasse d’acte de naissance. Cette formation initiée par l’Agence nationale de traitement (Ant) et le comité technique de pilotage du Ravip sera assurée par une dizaine d’équipes sur l’ensemble du territoire national.

A travers un communiqué parvenu à notre rédaction, signé de Jean-Claude Ahouanvoébla, régisseur général adjoint de l'Ant et de Jean Aholou, président du comité technique de pilotage des opérations, les directeurs départementaux de la Santé ont été informés de la tenue de cette formation dans toutes les communes du pays dès ce mercredi 21 jusqu’au samedi 24 novembre prochain. Pour le bon déroulement des opérations, les directeurs départementaux sont invités à assurer la participation des agents médicaux assermentés à ladite formation dans chaque commune.
Rappelons que c’est en application de la loi N° 2018 -26 du 3 août 2018 portant autorisation d’inscription à titre dérogatoire à l’état civil que le gouvernement a autorisé la délivrance gratuite d’acte de naissance à 2 500 000 citoyens.

Ch.H.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1530 fois