Au siège de la Fondation Kérékou, vendredi 26 octobre dernier, les responsables du Parti du peuple souverain (Pps) ont tenu une conférence de presse au cours de laquelle ils ont revisité l’état de la démocratie du Bénin. Ce jeune parti a profité de ce jour mémorable dans l’histoire du Bénin, pour faire des propositions aux gouvernants sur la situation socio-politique.

Le Parti du peuple souverain (Pps) appelle à rester dans la dynamique du consensus qui caractérise le Bénin depuis la conférence nationale des forces vives de la nation. Une conférence qui s’est tenue suite à quelques soubresauts politiques, et qui a fait du Bénin une vitrine de la démocratie, selon Dieudonné Biaou. « L’une des valeurs cardinales qui caractérisent notre peuple depuis bientôt trois décennies à la sortie de cette conférence nationale est le consensus qui fait de notre démocratie une école qui inspire les autres nations du monde», a indiqué Dieudonné Biaou. La marche démocratique du Bénin, poursuit-il, a toujours favorisé l’alternance comme ce fut encore le cas en 2016. « Des leaders qui ne s’entendent pas se sont succédé à la tête de la République dans la tranquillité totale,c’est fort ! », s’est-il réjoui. Dans un contexte politique qu’il estime critique, le Parti du peuple souverain appelle à la tenue des assises du peuple, une voie salutaire pour examiner la situation du pays et lui apporter des solutions efficaces. « Certaines réformes doivent passer par cette conférence des forces vives de la nation pour recueillir le consensus du peuple», a soutenu Dieudonné Biaou, entouré lors de cette conférence de presse du président du parti Adamou Saliou et de quelques militants.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2317 fois