Le Parti panafricain du congrès pour le nouvel élan de la démocratie (Panaco-Ned) de Zul-Kifl Salami est monté au créneau, le samedi 27 octobre dernier, pour apporter son soutien aux chantiers engagés par le régime du Nouveau départ.

Le Parti panafricain du congrès pour le nouvel élan de la démocratie (Panaco-Ned) a effectué une sortie médiatique à son siège à Cotonou, samedi dernier, pour apporter son soutien aux actions du gouvernement. «Par cette sortie, nous voulons dire au président Patrice Talon qu’il peut compter sur le Panaco-Ned pour dérouler ses actions», indique le président du parti Vincent Choubiyi qui ajoute que c’est aussi l’occasion pour le parti d’informer la communauté nationale et internationale des activités du parti. Ce que confirme le président d’honneur du parti, qui a rendu un vibrant hommage au président de la République pour ses grandes ambitions pour le Bénin. Zul-Kifl Salami fait ensuite la genèse du Panaco dont le premier congrès constitutif a eu lieu en 2010 et dont les idéaux sont inspirés de l’Africa National Congress (Anc) de feu Nelson Mandela.
Il fait également le lien entre la vision qu’inspire le Nouveau départ et le Nouvel élan de la démocratie (Ned) pour démontrer que son parti est sur la même longueur d’onde que le chef de l’Etat. Zul-Kifl Salami met ensuite un accent particulier sur l’Etat de droit, la matrice qui porte le développement, selon lui. « Les actes que Talon pose s’inscrivent dans l’enracinement d’un Etat de droit», affirme-t-il tout en ajoutant que ces actes sont exactement ce qu’il faut faire pour parvenir au développement. Et, selon ses explications, le Programme d’action du gouvernement (Pag) est conçu à cet effet pour répondre efficacement aux besoins du pays. La gouvernance du pouvoir du Nouveau départ, estime-t-il par ailleurs, est sur la bonne ligne, soutient l’ancien ministre du Plan du général Mathieu
Kérékou qui se dit prêt à enclencher avec ses militants les jours à venir, une véritable croisade à travers tout le pays pour mieux expliquer les ambitions du chef de l’Etat.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2301 fois