La Fondation Boa-Bénin, fidèle à sa tradition, vient à nouveau égayer une frange sociale de notre pays. Hier jeudi, son président, Benoît Maffon, a procédé au lancement de l’opération de distribution de cahiers aux écoliers sur toute l’étendue du territoire national. C’était en présence du directeur général de la Boa-Bénin, Sadio Cissé, et des directeurs centraux de la banque.

La Boa-Bénin organise depuis quelques années une campagne de prêt dénommée « Tous à l’école » qui vise à permettre aux parents d’obtenir des prêts scolaires pour subvenir aux besoins scolaires de leurs enfants. Une opération qui s’organise dans tous les pays de la sous-région.

Le directeur général de la Boa-Bénin, Sadio Cissé, précise que dans le cadre de cette opération, 20 000 cahiers ont été distribués en 2017, au Bénin pour soulager les parents d’élèves qui ont des difficultés à faire face aux charges scolaires. L’opération de don de cahiers aux écoliers par la Fondation Boa est, selon le directeur général, une occasion pour la banque de redistribuer un peu les revenus issus de la campagne « Tous à l’école », car les enfants d’aujourd’hui sont les cadres de demain, des citoyens qui vont contribuer au développement du Bénin.
Sadio Cissé affirme que 100 000 cahiers seront distribués cette année à plus de 22 000 écoliers dans tout le Bénin, partout où la banque dispose d’une agence.
La distribution de cahiers aux écoliers est une manière pour la Boa-Bénin et sa fondation d’assumer leur rôle de responsabilité sociale, explique Sadio Cissé.
Le président de la Fondation Boa-Bénin, Benoît Maffon rappelle que l’opération de don de cahiers aux écoliers est une œuvre sociale pour soutenir le système social de notre pays. Elle s’organise depuis 2009 pour contribuer de manière modeste à la promotion de l’éducation au Bénin. Il affirme que c’est pour un meilleur devenir des enfants que la fondation multiplie les investissements dans les domaines de la santé, de l’éducation, du social.
Benoît Maffon indique que la Fondation Boa-Bénin peut être fière d’avoir implanté dans tout le Bénin des infrastructures sociocommunautaires. Il annonce que, dans les tout prochains jours, certaines villes auront leurs orphelinats entièrement construits et offerts par la fondation.
Sur place des écoliers des Ecoles primaires publiques de Houéyiho et Enagnon ont reçu à titre symbolique des lots de cahiers qui leur ont été remis par le président de la Fondation Boa-Bénin, le directeur général de la Boa et des directeurs centraux.
Léila Akoha, porte-parole des récipiendaires, a remercié la fondation pour son geste qui vient à point nommé pour soulager leurs peines. Elle affirme que, depuis le début de la rentrée, beaucoup parmi les écoliers n’ont pu acheter encore les fournitures scolaires.
Tout en promettant au nom de ses camarades de faire un bon usage du don et surtout d’obtenir de bons résultats en fin d’année scolaire, Léila Akoha invite les parents d’élèves à ouvrir un compte bancaire à la Boa, car plus le chiffre d’affaires de la banque augmente, plus elle aura la possibilité de faire des œuvres sociales pour le développement du pays.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2172 fois