Une trentaine de chercheurs du Réseau Think-Tank de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Rtt-Uemoa) prennent part à un séminaire de valorisation des résultats de recherche et le développement des compétences. Ouverte hier lundi 22 octobre par Bienvenu Koudjo, directeur de cabinet du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, la rencontre vise à permettre aux doctorants et chercheurs membres du réseau de renforcer leurs capacités.

La valorisation de la recherche scientifique et le développement des compétences. C’est la préoccupation des membres du Réseau Think-Tank de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Rtt-Uemoa) qui sont en séminaire à Cotonou.

Dans son mot de bienvenue, John Igué, directeur scientifique du Laboratoire d’analyse régionale et d’expertise sociale (Lares), indique que les participants sont de jeunes chercheurs des sciences dures et des sciences sociales venus des huit pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa). Au cours de la rencontre, ils auront l’occasion de faire apprécier leurs publications et travaux de recherches sur des thématiques ayant un intérêt communautaire. La rencontre, poursuit-il, permettra aussi de les encourager à se mettre ensemble pour influer sur le devenir de l’Afrique.
Pour y arriver, révèle Bienvenu Koudjo, directeur de cabinet du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, les participants renforceront leurs capacités en méthodologie d’élaboration d’un projet de recherche, en outils et techniques d’analyse qualitative. Selon lui, la valorisation des travaux de recherche tient à cœur au chef de l’Etat béninois qui y accorde un intérêt particulier. « Le projet de création de ‘’Sèmè City’’, la ‘’Cité internationale de l’innovation’’ illustre bien sa stratégie en la matière », fait savoir à l’assistance Bienvenu Koudjo. A l’en croire, l’importance de la question a conduit la ministre Marie Odile Attanasso à rassembler tous ces centres en une grande structure dénommée Agence béninoise de la recherche et de l’innovation (Abri). Entre autres, les thématiques des travaux de recherches à valoriser, renseigne Bienvenu Koudjo, portent sur la paix et sécurité et la promotion des infrastructures économiques.
Pour sa part, Amadou Tchambou, directeur de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de la Formation professionnelle de l’Uemoa, indique que la présente activité s’inscrit dans le cadre de la promotion de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique au sein de l’espace communautaire. Pour le compte du Réseau Think-Tank de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Rtt-Uemoa), dit-il, 86 équipes de recherche ont été appuyées.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2481 fois