Dona Jean-Claude Houssou, ministre de l’Energie accompagné du directeur général adjoint de l’Agence béninoise d’électrification rurale et de maîtrise d’énergie (Aberme) et de plusieurs responsables politico-administratifs, a procédé, jeudi 18 octobre dernier, à la mise en service des réseaux électriques dans les localités de Soclogbo et Erokowari dans la commune de Dassa puis à Logozohè et Lahotan dans la commune de Savalou.

Liesse populaire pour accueillir la délégation du ministre Dona Jean Claude Houssou dans les Collines. Le jeudi 18 octobre est désormais une journée mémorable pour les populations de Soclogbo, Erokowari, Logozohè et de Lahotan. Partout où il est passé pour procéder à la mise en service du réseau électrique, soutenu par le député Valère Tchobo et Christelle Houndonougbo, le ministre Dona Jean-Claude Houssou a rappelé l’engagement et la détermination du gouvernement avec à sa tête le président Patrice Talon qui opère ces actions salvatrices de développement dont celle de l’électrification. Là où est présente la lumière, l’obscurité et l’insécurité disparaissent. Puis, la lumière a forcément des impacts socio-économiques subséquents en faveur des populations. C’est bien pourquoi, rappelle la délégation, le gouvernement a décidé d’accorder une priorité au secteur de l'énergie à travers son programme d’action dont les 10% visent à apporter la lumière - l’énergie électrique - dans tous les arrondissements du pays.
Présentant les caractéristiques des ouvrages réalisés, le directeur général adjoint de l’Aberme, Florent Orou Fico, a présenté à chaque étape les atouts et caractéristiques du réseau mis en service. Dans chacune des localités où le réseau est lancé, 200 ménages sont à impacter, dix lampadaires y sont implantés. Ainsi, partout où passe le réseau, des lampadaires de puissance 150W chacun, des transformateurs, des équipements performants sont prévus pour impacter plus de mille habitants dans chaque arrondissement. A Soclogbo, le réseau a coûté 119.666.079 F Cfa. A Erokowari, il est chiffré à 126.825.116 F Cfa. A Lahotan, 113.550.190 F Cfa.
Par contre, à Logozohè, il s’agit d’une microcentrale d’énergie solaire d’une importante capacité et disposant d’une installation de réseau de modules solaires au sein de la maternité de cette localité. Ce centre a été aussi doté d’un réfrigérateur d’une capacité de 100 litres pour conserver les produits médicaux.
A chaque étape, le ministre Dona Jean-Claude Houssou a invité les populations bénéficiaires à veiller sur les installations afin que le réseau ne souffre d’aucune détérioration. Le ministre de l’Energie a aussi invité les ménages des localités raccordées à massivement s’abonner au réseau. Car, dit-il, avec ces actions de mise en service des réseaux d’énergie électrique, le gouvernement fait le pari et l’option d’éloigner l’obscurité de nos localités.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1661 fois