L’Association Miman, fidèle à sa mission, continue d’accompagner les écoliers des zones déshéritées du Bénin. Sa présidente, Sonia Akpo Bendjou, a fait don de kits scolaires aux écoliers de Dassa-zoumè, Glazoué, Djidja et de Kpozoun qui ont bénéficié d’un module de latrines.

L’association Miman, à chaque rentrée scolaire, apporte son assistance aux écoliers les plus démunis. Elle a encore répété ce geste au début de cette rentrée scolaire 2018-2019, grâce à ses partenaires, en offrant des kits scolaires complets comprenant diverses fournitures scolaires, et des sacs aux apprenants de Lèma dans la commune de Dassa-Zoumè, de Djidja et de Za-Kpota.

Les usagers du collège d’enseignement général de Kpozoun ont, quant à eux, bénéficié d’un bloc de latrines de quatre cabines entièrement construites par l’Ong.
La présidente de l’association Miman, Sonia Akpo Bendjou, affirme que son association est consciente que l’éducation est le socle du développement d’un pays; et pour cela, elle a choisi de faire de ce secteur une priorité des actions de son association en apportant sa pierre à la construction d’un Bénin prospère dont les enfants sont instruits.
Elle reste persuadée que les actions qu’elle entreprend ont tout leur sens et qu’il reste beaucoup à faire dans le domaine de l’éducation.
Elle souhaite que d’ici quelques années, les fournitures ne soient plus une préoccupation pour les parents des zones déshéritées.
« Nous ne nous occupons pas que de donner des kits scolaires aux écoliers, mais nous sensibilisons et encourageons les parents à envoyer leurs enfants à l’école», précise Sonia Akpo Bendjou.
A Kpozoun où l’association a construit un bloc de latrines de quatre cabines, le chef d’arrondissement, Philibert Tchéoungbozo, a, au nom de ses administrés, remercié l’association et ses partenaires venus, par ce geste, soulager les souffrances des apprenants de son arrondissement qui n’auront plus à parcourir une grande distance avant d'aller aux toilettes.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1356 fois