Les travaux de construction de la route Kétou-Idigny-Igbodja-Savè et ses bretelles notamment Savè-Okèowo-Frontière Nigeria seront officiellement lancés en janvier 2019. La bonne nouvelle a été annoncée aux populations de Kétou et du Plateau massivement mobilisées, lors du meeting politique du Rassemblement national de la démocratie (Rnd) tenu samedi 13 octobre dernier.

L’information a été apportée par l’ancien ministre des Infrastructures, Hervé Hèhomey. Selon lui, le financement de cette route, longue de 85 km, est entièrement bouclé par le gouvernement. L’acte d’entrée en vigueur de l’accord de financement a été signé le 6 octobre dernier par la République fédérative du Brésil. Cette signature fait suite à l’autorisation de ratification de l’accord de crédit donnée en octobre 2017 par l’Assemblée nationale et de la ratification de l’accord proprement dit le 9 novembre 2017 par le président Patrice Talon. Le marché a été signé en juin 2018 entre l’entreprise brésilienne devant exécuter le projet et l’Etat béninois. Cette entreprise est déjà à Cotonou et est en train de réaliser actuellement les actions préliminaires en vue du démarrage effectif du projet, informe Hervé Hèhomey. A en croire ce dernier, le président du Rnd, le député Jean-Michel Abimbola a été pour beaucoup dans la concrétisation de ce projet qui permettra de rapprocher davantage les populations frères de Kétou et de Savè. Mieux, la réalisation de ces travaux permettra de renforcer le réseau routier des départements de l’Ouémé et du Plateau qui bénéficient déjà des projets de construction des routes Porto-Novo-Akpro-Missérété-Sakété-Pobè avec ses bretelles Pobè-Obèlè Frontière Nigeria et Zian-Igolo-Frontière Nigeria sans oublier le chantier Pobè-Adja-Ouèrè-Ouinhi. Tous ces différents travaux sont actuellement en cours de réalisation, renseigne l’ancien ministre des Infrastructures qui invite les populations de Kétou et du Plateau à se mobiliser autour du Pag pour la réalisation des autres projets prévus pour le Plateau en général et Kétou en particulier.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1617 fois