Sous l’égide du maire Georges Bada, le conseil communal d’Abomey-Calavi a procédé, hier mercredi 10 octobre, à la distribution de kits scolaires au profit des enfants déshérités des arrondissements de Togba, Ouèdo et Hêvié. A l’occasion, le maire a sensibilisé pour le paiement régulier des taxes et impôts.

A chaque enfant, un sac marqué au logo de la mairie, du tissu kaki, des cahiers et stylos et des vrais dessinateurs. Ce sont les kits scolaires dont la commune d’Abomey-Calavi a gratifié les enfants en situation difficile des arrondissements de Togba, Ouèdo et Hêvié. Ils les ont reçus dans la liesse avec la ferme instruction de travailler à devenir de bons citoyens. « C’est tout le conseil communal d’Abomey-Calavi qui a décidé de vous venir en aide. Tous les enfants doivent aller à l’école et avoir des fournitures scolaires. C’est pourquoi le conseil communal a pris la décision d’en donner à tous les enfants qui n’en ont pas », a expliqué le maire Georges Bada. Rappelant la source de financement de ces kits, notamment les dividendes des taxes et impôts payés par les parents, le maire a insisté sur la nécessité pour chaque parent d’accomplir ce devoir civique. Il a fait des enfants bénéficiaires des ambassadeurs auprès de leurs parents pour qu’ils continuent à payer leurs impôts. « C’est une partie des cotisations que vos parents ont payées qui nous a permis de vous donner ces kits. Si tous les parents paient leurs impôts, vous aurez des enseignants, vous aurez des salles de classe et vous aurez des kits, vous aurez des routes, et vous aurez même la gratuité des frais de scolarité que l’État s’engage à vous assurer », a-t-il dit aux enfants.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 864 fois