9 écoles ont désormais accès à l'eau potable grâce aux installations mises en place par le projet d'adduction d'eau dans les écoles de la communauté d'Abomey-Calavi. Il s'agit d'un programme initié par Sos Villages d'enfants Bénin avec l'appui financier de l'ambassade des Etats-Unis près le Bénin.

Construction de fontaines dans certaines écoles pour les connecter aux installations de la Société nationale des eaux du Bénin (Soneb) d'une part et construction de forages d'eau potable dans les écoles dépourvues d’installation technique pour favoriser l'accès à l'eau potable d'autre part. Ces ouvrages ont été réalisés dans le cadre du projet d'adduction d'eau dans les écoles de la communauté d'Abomey-Calavi, initié par Sos Villages d'enfants Bénin avec l'appui financier de l'ambassade des Etats-Unis près le Bénin. 

D'un coût total de plus de six millions, ces infrastructures vont desservir directement 3260 élèves et indirectement plus de 26 558 personnes dont plus de treize mille femmes de la communauté d'Abomey-Calavi.
« Penser aux enfants, c'est se frayer le chemin du bonheur. L'eau source de vie était une denrée qui faisait défaut dans nos écoles. La plupart de nos écoliers mangent sans pouvoir se laver les mains et boire de l'eau potable... », a affirmé dans un élan de reconnaissance la directrice du groupe A de l'école primaire publique de Somè Ginette Sèwa, au nom de toutes les écoles bénéficiaires. Apportant des clarifications sur l'initiative, le chef du projet accès à l'eau potable, Wilfried Tchibozo, confirme que les travaux ont été réalisés suite à des études ayant révélé la vulnérabilité des enfants en milieu scolaire du fait de la non-disponibilité de l'eau potable.
Pour le directeur national de Sos villages d'enfants Bénin, il s'agit d'un projet vital pour les enfants de ces écoles. Il fait savoir que pour Sos villages d'enfants qui a mis le bien-être de l'enfant au cœur de ses actions, ces ouvrages entrent dans le cadre du renforcement de la famille. Après avoir salué la forte contribution de l'ambassade des Etats-Unis, il a invité les directeurs d'écoles à veiller au bon usage des infrastructures. Reconnaissance et engagement à un bon usage sont justement l'essentiel des propos de la petite Merveille Agbon, porte-parole de tous les écoliers bénéficiaires.
Selon le maire de la Commune d'Abomey-Calavi, Georges Bada, ces ouvrages répondent à un besoin fondamental et même un droit que les collectivités publiques ont le devoir d'assurer à l'égard des enfants. C'est pourquoi il a salué Sos villages d'enfants et l'ambassade des Etats-Unis pour ce projet salvateur. « L'accès à l'eau potable figure au cœur des objectifs du millénaire pour le développement et la mission américaine au Bénin ne pouvait pas rester indifférente à ce besoin », a justifié la gestionnaire des subventions de l'ambassade des Etats-Unis Charsarée Slomka.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 894 fois