Brice Vidéta Kottin, âgé de 49 ans environ, précédemment directeur du Ceg 2 de Bohicon, a été retrouvé mort, hier lundi matin, à son domicile à Bohicon. Consternation, ce lundi 8 octobre, au Ceg 2. Enseignants et apprenants sont sous le choc à l’annonce de la nouvelle.

Hier lundi matin, ayant remarqué son absence au bureau, le censeur de l’établissement s’est mis à l’appeler sur son téléphone pour s’enquérir de ses nouvelles. Mais personne ne décrochait. Après plusieurs tentatives infructueuses, et sachant aussi que l’intéressé vit seul, une délégation d’enseignants décide de se rendre à son domicile pour savoir pourquoi il ne décrochait pas les appels. Une fois dans sa maison, la délégation découvrait que le directeur y était bel et bien mais déjà mort dans sa chambre. L’alerte est donnée et les services compétents se sont dépêchés sur les lieux. Le constat fait est que Brice Vidéta Kottin est décédé dans la nuit du dimanche au petit matin de ce lundi.
D’après les témoignages de ses collègues, le de cujus était ce week-end en famille à Glazoué d’où il revenait. Que s’est-il réellement passé? Etait-il malade ? A-t-il fait une crise nuitamment ? etc. Ce sont là quelques questions que se posent certains de ses collègues.
En poste au Ceg 2 de Bohicon depuis 2016, il avait cumulé ce poste avec les charges de directeur du Ceg de Kinta dans la commune d’Agbangnizoun?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2539 fois