Il n’appartient pas à un Etat accréditaire (Etat d’accueil) de décider du lieu de résidence d’un diplomate accrédité près de lui. Ceci est de la seule prérogative de l’État accréditant (pays d’envoi). Ainsi réagit le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération suite aux informations relayées par les réseaux sociaux, faisant état de ce que « l’ambassadeur du Bénin près le Gabon ne résidera plus à Libreville ».

(Lire le communiqué)

Il est revenu au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération que des sites d’informations dont www.gabonactu.com.www.aficictelegraph.com.www.lanouvelletribune.info. etc., ont mis en ligne des informations relayées par les réseaux sociaux, faisant état de ce que « l'ambassadeur du Bénin près le Gabon ne résidera plus à Libreville ».
Une telle affirmation est totalement erronée et contraire au droit et de la pratique diplomatique. En effet, il est du ressort de chaque Etat de déterminer de façon souveraine, sur la base de sa politique étrangère, l'accréditation qui lui semble appropriée (simple ou multiple) dans ses relations diplomatiques avec les pays partenaires. Le réaménagement de la carte diplomatique du Bénin qui résulte des réformes entreprises par le gouvernement a entraîné la transformation de certaines Ambassades en Postes consulaires. Ainsi, l’Ambassade du Bénin à Libreville a-t-elle été muée en un Consulat général qui continue de marquer la présence de notre pays à Libreville.
En outre, pour le suivi de l’action diplomatique entre les deux pays, le gouvernement béninois a placé la République gabonaise sous la juridiction de l’ambassade du Bénin près la République fédérale du Nigeria, avec résidence à Abuja, au même titre que le Tchad, Sao Tome et Principe, le Cameroun, la Centrafrique et la Guinée équatoriale. Cette décision est consacrée par l’Arrêté 054-C/MAEC/DC/SGM/CTJ/DAF/DAJ/ 054SGG17 du 23 novembre 2017 portant définitions des juridictions des postes diplomatiques et consulaires de la République du Bénin.
Par ailleurs, il n’appartient pas à un Etat accréditaire (Etat d’accueil) de décider du lieu de résidence d’un diplomate accrédité près de lui; ceci est de la seule prérogative de l’État accréditant (pays d’envoi). Conformément à l’Arrêté cité supra, le gouvernement béninois a introduit une demande d’agrément pour la nomination de Madame Marcelline Paulette Adjovi en qualité d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Bénin près la République Gabonaise, avec résidence à Abuja. La décision rendue publique le jeudi 20 septembre 2018 par les autorités gabonaises fait donc suite à ladite demande et indique que « sur présentation du ministre d’État, le Conseil des ministres a marqué son accord aux demandes d'accréditation de leurs Excellences (...) madame Marcelline Paulette Adjovi en qualité d'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Bénin près la République Gabonaise, avec résidence à Abuja ».
Parallèlement, il convient de relever que le Gabon dispose d’un Consulat général à Cotonou et son ambassadeur près le Bénin réside à Lomé au Togo.
Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération tient à préciser que la République du Bénin et la République gabonaise entretiennent d’excellentes relations d’amitié et de coopération.
Il est fort regrettable que des sites d’informations, sans aucune vérification préalable auprès des services techniques du ministère, publient une information aussi sensible avec une telle légèreté.
Les services du ministère sont disposés à renseigner les médias sur toutes questions touchant les relations diplomatiques et consulaires entre le Bénin et ses partenaires.

Cotonou, le 21 Septembre 2018

Le directeur adjoint de cabinet

Alain Ayadokoun

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1706 fois