Le processus d’élaboration du Plan directeur d’urbanisme de Parakou a été lancé, vendredi 14 septembre dernier à son hôtel de ville. Ce document vise une meilleure planification de l’aménagement du territoire de la ville.

La Coopération suisse a entrepris des actions afin de doter les 8 communes du Borgou de documents fiables de planification spatiale notamment les plans d’urbanisme et les schémas d’aménagement. Encore quelques jours et Parakou aura les siens disponibles. La réalisation de ces documents exige un financement de 83 millions de francs Cfa avec une contribution à hauteur de 20 millions de la mairie. C’est son hôtel de ville qui a servi de cadre, vendredi 14 septembre dernier, au lancement du processus de leur élaboration.

En effet, le Plan directeur d’urbanisme (Pdu) et les schémas d’aménagement de Parakou en cours d’élaboration serviront surtout à renforcer les politiques de prise de décisions au niveau local. Leur élaboration répond au souci d’une meilleure planification de l’aménagement de la ville de Parakou. C’est le fruit de la coopération entre le Bénin et la Suisse.
Pour le premier adjoint au maire de Parakou, Ibrahim Chabi Mama, le Plan directeur d’urbanisme constitue le document officiel le plus important d’une municipalité en matière de planification de l’aménagement de son territoire. « Il contient, sur un horizon temporel de 10 ans, les politiques d’urbanisme arrêtées par le conseil municipal, lesquelles gouverneront désormais les prises de décisions des autorités locales », a-t-il expliqué. « C’est un outil de gestion qui permet au Conseil municipal d’assurer une cohérence entre les choix d’intervention dans les dossiers sectoriels tout en tenant compte des potentiels et des contraintes d’aménagement du milieu naturel et bâti ainsi que des préoccupations et attentes formulées par les populations et les organismes lors de la consultation publique », a poursuivi Ibrahim Chabi Mama. Selon lui, il définit également les politiques d’intervention en matière d’implantation d’équipements ou d’infrastructures, tout en considérant les besoins et la situation financière de la municipalité.
Présent à la cérémonie, le secrétaire général de la préfecture de Parakou, Sanni Bio Bayé, a salué l’initiative. Face aux problèmes liés aux opérations de lotissement et à la poussée démographique de la ville, ce plan servira désormais, selon lui, de boussole pour rendre dynamique le cadre de vie des populations. Abondant dans le même sens, le président de l’Association pour le développement des communes du Borgou (Adécob), Lafia Boubacar Oumarou, a indiqué que l’élaboration de ce document aidera Parakou à assurer un contrôle efficace de son espace territorial.
Pour la directrice résidente de la Coopération suisse au Bénin, Valérie Liechti, le processus d’élaboration du Plan de développement communal est concomitant à celui du Pdu. Elle espère que les dispositions seront prises pour des concertations régulières entre les experts pour la formulation des deux documents. La Coopération suisse a également invité l’Adécob à veiller pour qu’il y ait une synergie dans l’élaboration des chemins directeurs de Pèrèrè, N’Dali et Tchaourou, l’urbanisation poussée de la ville de Parakou menaçant déjà certains de leurs villages.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1104 fois