Afin d’amener les partenaires techniques et financiers (Ptf) à mieux accompagner les réformes engagées par le gouvernement dans le secteur de la santé, le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin, a organisé, ce vendredi 7 septembre à Cotonou, une rencontre à leur intention. Cette occasion a permis aux deux parties d’échanger sur les actions déjà en cours et celles à venir.

Le cadre de concertation mis sur pied par le gouvernement permet d’échanger sur l’état de la collaboration entre le ministère de la Santé et ses partenaires techniques et financiers (Ptf), de faire le point des grands résultats des actions communes, de débattre des goulots d’étranglement et de partager les orientations futures. « Ce cadre censé dynamiser les actions communes a connu une période latente », a déploré le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin, vendredi dernier. Une période qui n’a pas favorisé les relations entre les deux parties. Pour redonner confiance aux Ptf et les amener à mieux accompagner les réformes entreprises par le gouvernement, cette rencontre a permis de relancer ce cadre qui doit être perçu comme fer de lance des futures interventions. Cette relance, estime Benjamin Hounkpatin, s’avère indispensable quand on sait que le contexte actuel de réformes engagées par le gouvernement dans le secteur de la santé exige plus de concertation entre les parties prenantes du système de santé. 

Ces réformes, explique-t-il, appellent des sacrifices, des concessions et la mobilisation de toutes les ressources, internes comme externes pour leur réalisation. Au nombre des engagements et des résultats obtenus en quelques mois, le ministre de la Santé a rappelé notamment : le plan national de développement sanitaire (Pnds) 2018-2022, le plan de décentralisation et de concertation du ministère de la Santé (P2D), les décisions de règlementation de l’exercice en clientèle privée des professionnels de santé du secteur public, la poursuite des actions phares du Pag pour le secteur de la santé, l’inauguration de l’hôpital de zone d’Allada, la mise à disposition d’importants lots d’équipements médicaux au profit des hôpitaux. En plus, il a évoqué la mise en œuvre de nouveaux documents de planification qui permettront de renforcer le système de santé à travers la mise à disposition de ressources humaines, matérielles et financières dans le secteur.
En dehors de ces résultats, le ministre a rappelé les autres chantiers en cours ou à venir. Il s’agit de l’adoption d’une loi de réforme de la santé, l’intégration des services à travers la création de l’agence des soins de santé primaires, l’assainissement de la gouvernance du secteur, la poursuite de l’amélioration des conditions d’emploi des agents de l’Etat et le développement du partenariat avec le secteur privé.
Il a exprimé l’engagement du ministère de la Santé pour accorder plus de priorité aux niveaux déconcentré et décentralisé du secteur afin d’augmenter les résultats du système sanitaire. Pour avoir leur confiance, il a rassuré les Ptf avec qui il compte travailler pour plus de transparence, d’ouverture, de synergie et de reddition de comptes. Il les a également rassurés de l’engagement de son équipe et de lui-même pour un dialogue franc et ouvert afin que les priorités soient mieux couvertes par l’ensemble des ressources disponibles.
« Nous sommes sur la bonne voie pour solutionner bien de problèmes qui gangrènent le système de santé au Bénin », a indiqué le chef de file des Ptf, Koudaogo Ouédraogo. Ce cadre, selon lui, a besoin d’être pérennisé pour que tous soient impliqués autant que possible dans la définition des thématiques à discuter pour aboutir à des résultats probants. Ce qui est à déplorer, souligne-t-il, c’est souvent l’insuffisance de coordination. C’est pourquoi, poursuit-il, il convient de discuter des différentes facettes du problème de la coordination, y compris les manquements des partenaires qui apportent de l’eau au moulin de l’incoordination comme tout autant le manque de leadership de la partie gouvernementale. Ce qui empêche parfois le décollage d’initiatives de coordination, a-t-il affirmé. Il a invité l’ensemble des Ptf à accorder la plus grande importance à la tenue régulière de ce forum et à œuvrer inlassablement à montrer les résultats des différents investissements qui se font dans le pays.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1008 fois