Le comité communal du Recensement national d’agriculture (Rna) de Gogounou a été installé, vendredi 7 septembre dernier. Organisée à l’hôtel de ville de la commune, la cérémonie a enregistré la grande mobilisation des agriculteurs, des éleveurs et des responsables de leurs différentes organisations socio-professionnelles.

Dans le département de l’Alibori, c’est Gogounou qui, après Malanville et Karimama, dispose désormais de son comité communal du Rna. A son actif, cette commune a un fort potentiel agro-pastoral. De l’aboutissement du Rna dont il a été procédé, vendredi 7 septembre dernier à sa mairie, à l’installation des membres de son comité communal, Gogounou espère tirer un grand intérêt. Cette commune attend surtout de trouver des solutions à certaines difficultés auxquelles elle est confrontée en ce qui concerne la mobilisation de ses ressources pour le développement local.

« L’attente des agriculteurs, des éleveurs, des pêcheurs et pisciculteurs, des organisations professionnelles agricoles, des agro-entrepreneurs et des autres acteurs concernés sera enfin comblée à travers la collecte de données structurelles qui serviront de référentiels », s’est réjoui le maire de la commune, Moutawakirou Gounian, président du comité installé. Il a, par ailleurs, témoigné sa reconnaissance au président de la République, Patrice Talon et son gouvernement, pour leur volonté de rendre dynamique le secteur de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche.
Appréciant la portée du Rna, le président de l’Association national des organisations professionnelles d’éleveurs de ruminants (Anoper), Alfa Tidjani Aboubacar, abondera aussi dans le même sens. « C’est nous qui avions besoin de ce recensement », a-t-il indiqué. « Nous avons pris toutes les dispositions pour que les éleveurs, même ceux qui veulent aller en transhumance, se fassent d’abord recenser avant de partir », a rassuré le président de l’Anoper.
L’occasion a permis au président du bureau départemental du Rna dans l’Alibori, Zinsou Donatien Migan, de rappeler aux membres du comité et des communautés d’agriculteurs, d’éleveurs et de pêcheurs, la mission qui leur est dévolue. Ils ont l’obligation, a-t-il insisté, de veiller à la réussite de l’opération dans la commune de Gogounou.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1499 fois