Le président du Conseil d’orientation et de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi), Janvier Yahouédéhou, a adressé une lettre de relance au président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji aux fins d’obliger le Parlement à désigner ses représentants au sein des Commissions communales d’actualisation (Cca) de la Lépi.

Il a mis l’accent sur le retard criant de l’indisponibilité de ces agents et l’impact que cette situation peut avoir sur l’opération d’actualisation du fichier électoral qui doit être publié au plus tard 15 janvier 2019. La correspondance a été lue à l’entame de la séance plénière de ce mardi 4 septembre. Me Adrien Houngbédji et ses collègues ont reconnu l’urgence de ce dossier. Ils ont alors décidé de convoquer une nouvelle session extraordinaire dès le lundi 10 septembre prochain, juste après la fermeture de la présente aux fins de procéder à cette désignation.
Quarante-quatre signatures de députés ont été recueillies sur-le-champ pour déclencher la procédure d’ouverture effective de cette quatrième session extraordinaire de l’année 2018.
Au total, 154 membres des CCA/Lépi seront désignés à raison de deux représentants au sein de chacune des 77 communes que compte le Bénin. La majorité et la minorité parlementaires en choisissent chacune un représentant par commune. Les deux membres seront ensuite complétés par le Responsable chargé de l’état civil au niveau de la mairie. Ce sont les trois personnes qui seront chargées de conduire au niveau communal l’opération d’actualisation de la Lépi devant servir à l’organisation des législatives de 2019.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1896 fois