Les inscriptions pour la trente-cinquième édition du Prix international du jeune écrivain (Pje) de la langue française sont ouvertes et ce, jusqu’au 15 février prochain. S’adressant à tout jeune francophone âgé de 15 à 27 ans, le prix récompense des œuvres de fiction, notamment des nouvelles. Les textes proposés ne doivent avoir fait l’objet d’aucun contrat d’édition. Ils ne doivent pas non plus avoir été soumis au Pje une année précédente, ni primés antérieurement par un autre jury. Le jury du prix est composé d’écrivains francophones qui se réuniront à Paris en septembre prochain pour sélectionner les textes lauréats.

Le Prix du jeune écrivain a pour but la promotion de l’écriture auprès des jeunes du monde entier et le rayonnement de la langue française à travers le monde.
Les nouvelles des lauréats seront éditées dans un recueil publié aux éditions Buchet/Chatel, en mars 2020, à l’occasion du Salon du livre « Livre Paris ». Les lauréats seront également invités pour une semaine de rencontres littéraires à Paris, Toulouse et Muret, en fin mars 2020 pour la sortie du recueil.
De plus, en fonction de son classement au palmarès, chaque lauréat reçoit plusieurs lots. Au nombre de ceux-ci, un voyage et un séjour à Montréal, une semaine en ateliers d’écriture, des liseuses et des livres à télécharger, des lots de livres, un abonnement à des revues, un abonnement au Petit Robert numérique, des coffrets de livres audio,…
Toutes les inscriptions se font sur le site de l’Association du Prix du Jeune écrivain. Les frais d’inscription s’élèvent à 20 euros pour les candidats français et les candidats non français sont exonérés de ces frais. Chaque candidat recevra un numéro personnel d’enregistrement. Il lui sera envoyé ultérieurement une fiche de lecture (la spécificité du Prix du jeune écrivain), pour chaque texte envoyé, et un recueil de textes primés.
Pour rappel, l’Association Prix du jeune écrivain organise depuis 1984 ce prix littéraire, avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif), du ministère des Affaires étrangères, de l’Office franco-québécois pour la Jeunesse, de Pro-Helvetia – Fondation suisse pour la Culture, et de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’étranger. En trente-quatre ans d’existence, environ 26 000 nouvelles ont été transmises à l’Association Prix du jeune écrivain, issues de pays différents comme l’Algérie, le Cameroun, Haïti, le Liban, la République démocratique du Congo (Rdc), la Tunisie, etc.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1731 fois