Le Millennium challenge account (Mca-Bénin II) et l’Autorité de régulation de l’électricité (Are) ont procédé à la signature d’un accord de mise en œuvre dudit programme, ce jeudi 30 août au siège du Mca-Bénin à Cotonou. De nouvelles perspectives s’ouvrent ainsi pour le Bénin dans la maîtrise de l’énergie électrique à un coût accessible aussi bien dans les zones urbaines que rurales.

« Par le truchement du présent accord de mise en œuvre avec le Mca-Bénin II, l’Autorité de régulation de l’électricité (Are) est désormais officiellement engagée dans un partenariat pour une synergie d’actions en vue d’une modernisation du secteur de l’électricité au Bénin, avec comme corollaire la fourniture de l’énergie électrique de bonne qualité à un prix compétitif et en quantité suffisante pour tous », a indiqué le président de l’Are, Claude Gbêdonougbo Gbaguidi, hier lors de la signature de l’accord. 

Deux projets seront mis en œuvre à travers cet accord : les projets « Réforme des politiques et renforcement institutionnel » et « Accès à l’électrification hors-réseau ». L’autorité veillera, avec la collaboration du programme Mca Bénin II, rassure Claude Gbaguidi, président de l’Are, au respect des principes de service public qui gouvernent l’activité de fourniture de l’énergie électrique avec pour objectif l’accès aux services électriques sur la base d’une tarification juste et équitable permettant aux différents opérateurs de recouvrer leurs coûts.
L’Are est motivée par cet accord et prête à jouer sa partition pour concilier aussi bien l’intérêt général, l’intérêt des consommateurs et celui des opérateurs pour un développement harmonieux du secteur de l’électricité, a assuré son président.
La vision du deuxième programme du Bénin pour le Millennium challenge account, au-delà des objectifs nationaux de développement s’étend à la problématique régionale de développement de l’électricité, a informé le coordonnateur national du programme Mca II, Gabriel Dégbègni. Il a expliqué d’une part que l’indépendance énergétique est une préoccupation majeure pour tous les pays de l’Afrique, et d’autre part que la tendance vers un marché unique pour les pays de la Cedeao est un acte majeur par lequel les pays s’offrent des opportunités favorisant en même temps l’offre et l’accès à l’énergie électrique. « Ce contexte impose à notre pays de disposer des institutions de référence, justifiant des capacités nécessaires pour assurer au Bénin une intégration sans contrainte dans cet espace régional de production et de distribution d’électricité, un défi qu’il faut immanquablement relever », note-t-il, convaincu que l’Are est l’une de ces institutions.

403 millions de dollars US au profit du Mca-Bénin 2

La mission de l’Autorité de régulation de l’électricité, selon son président, est de veiller au respect des textes législatifs et réglementaires régissant le secteur de l’électricité, notamment des normes en matière de production, de transport et de distribution de l’énergie électrique, veiller à l’exercice d’une concurrence effective, saine et loyale dans l’intérêt de l’Etat, des opérateurs et des consommateurs, d’approuver l’octroi des concessions et de délivrer les autorisations de production aux auto-producteurs et de définir le mode de rémunération des opérateurs du sous-secteur électrique.
Le coordonnateur national du Mca Bénin II, Gabriel
Dégbégni, a recommandé à l’Are de prononcer des sanctions consécutives aux manquements aux dispositions législatives et règlementaires constatées ou aux contenus des autorisations, licences, concessions et cahiers des charges. L’Are devra aussi concilier, préconise-t-il, les parties en conflit et contrôler le respect des obligations qui incombent aux intervenants du secteur.
Le Programme Mca-Bénin II (2017-2022) d’un montant de 403 millions de dollars US dont 28 millions de dollars US de contribution de la République du Bénin est axé sur le développement de l’énergie électrique. Son objectif principal est de stimuler l’investissement privé à travers l’appui aux réformes institutionnelles et l’investissement dans la production et la distribution de l’électricité, ainsi que l’électrification hors-réseau donc l’énergie renouvelable. Le programme Mca-Bénin II, à terme, va accroître la production et la productivité des entreprises, générer des possibilités économiques pour les populations du Bénin et améliorer la capacité du gouvernement à fournir des services publics et sociaux par l’amélioration de la quantité et de la qualité de la fourniture d’électricité au Bénin. De quoi combler les attentes du directeur résident de Millennium challenge corporation, Christopher Broughton. « La réussite de cet accord exige la disponibilité des deux parties, la communication et la collaboration sur tous les plans», indique-t-il.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1955 fois