Le nouveau procureur près le tribunal de première instance de première classe de Cotonou, Elon'm Mario Mètonou, est officiellement installé dans ses fonctions. La cérémonie a eu lieu, ce mercredi 29 août au tribunal de Cotonou, devant ses collègues, parents et amis.

C'est au cours d’une cérémonie fort simple mais pleine de solennité que le nouveau procureur près du tribunal de première instance de première classe de Cotonou, Elon'm Mario Mètonou, a pris fonction, ce mercredi. Suivant les exigences de la loi portant statut de la magistrature en République du Bénin, la cérémonie a été dirigée par le président intérimaire du tribunal de Cotonou, Jacques Ounsou.
D’entrée, le greffier en chef du tribunal, Désirée Tossounon-Zakari, a donné lecture du décret portant nomination du nouveau procureur de la République et de la décision de son installation par le président du tribunal. Parole a été ensuite donnée au représentant du ministère public, Fidèle Iko-Afè, pour ses réquisitions. Il rappelle la loi qui décrit les conditions dans lesquelles les magistrats du siège sont installés dans leurs fonctions. Cette cérémonie doit se faire donc au cours d’une audience solennelle de la juridiction à laquelle ils sont nommés, rappelle-t-il. « C'est alors ce qui justifie ladite cérémonie d'installation du procureur de la République près le tribunal de première instance de Cotonou Elon'm Mario Mètonou », a-t-il précisé, avant de décrire la personnalité et le parcours du récipiendaire.
Diplômé de l’Ecole nationale d’administration en qualité d’inspecteur de travail et de la sécurité sociale en 2001, il obtient une maîtrise en droit des affaires et carrière judiciaire l’année qui a suivi. Entre-temps, admis au concours des auditeurs de justice, il retourna cette fois-ci à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature pour en sortir en 2009 avec le précieux sésame. Après son intégration le 14 septembre 2010 dans le corps de la magistrature béninoise par décret n° 2010-397, il a été nommé la même année, au tribunal de première instance de Cotonou en qualité de juge d’instruction du 7e cabinet d’instruction. Il a occupé ce poste jusqu’en octobre 2016 avant de rejoindre celui du substitut du procureur de la République près le même tribunal. A ce poste, il a appris en plus de ses expériences antérieures aux côtés des procureurs Badirou Lawani et Ulrich Gilbert
Togbonon. Le dernier a été nommé tout récemment procureur spécial près la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet).

Engagements

Le président du tribunal officiant la cérémonie d’installation prend acte des réquisitions du représentant du ministère public et installe officiellement Elon'm Mario Mètonou dans ses fonctions. Il ne doute pas de ses qualités pour avoir travaillé avec lui et reste confiant en ce qui concerne sa capacité à relever les grands défis pour lesquels il a été appelé à ces fonctions.
Peu après son installation, le nouveau procureur de la République a tenu un point de presse pour dévoiler sa feuille de route qui lui permettra d’atteindre les objectifs pour lesquels il a été nommé. Il prend la mesure des grands défis de la justice et se dit prêt pour la mission. Tout en saluant les œuvres entamées par ses prédécesseurs, il s’engage à ouvrir de nouveaux chantiers pour restaurer l’image de la juridiction. L’enrôlement des procédures en fragrant délit se fera désormais dans les délais très courts, a-t-il annoncé. Un service d’information sera installé au profit des usagers du parquet et le partenariat avec les médias sera renforcé, poursuit-il. Il entend instituer également les chambres criminelles au niveau des tribunaux de première instance pour dynamiser les procédures. Une attention particulière sera portée aux infractions commises à travers le numérique, avertit-il. Autant d’actions qui permettront aux citoyens de se sentir dans un Etat de droit.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1363 fois