Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci, a procédé, ce jeudi 23 août à Cotonou, au lancement des travaux de la rencontre de concertation annuelle sur la coopération entre le Bénin et le Japon. A cette occasion, l’ambassadeur du Japon près le Bénin, Kiyofumi Konishi, a réitéré la volonté du gouvernement nippon de continuer d'accompagner le Bénin.

Dans le cadre de la coopération entre le Bénin et le Japon, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci, représentant du ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement a lancé, ce jeudi 23 août à Cotonou, la concertation annuelle sur la coopération entre les deux nations au titre de l’année 2018. 

Selon l’ambassadeur du Japon près le Bénin, Kiyofumi Konishi, cette rencontre est une occasion pour comprendre la stratégie de la coopération entre les deux gouvernements. Il s’agira pour les autorités béninoises et japonaises de régler les problèmes liés à l’exécution de certains projets. A ce propos, il invite le gouvernement à veiller à la bonne gestion des fonds de contrepartie issus de la vente du riz offert par le gouvernement du Japon. « Le Japon souhaite que les fonds soient bien gérés pour être investis dans les domaines sociaux tels que la construction des salles de classe, le projet commune du Millénaire de Bonou et les cantines scolaires», a-t-il souhaité.
Il réitère la volonté du Japon de renforcer la coopération avec le Bénin à travers la réalisation de plusieurs projets dans les années à venir. L’ambassadeur Kiyofumi Konishi annonce la construction de 210 salles de classe au profit du Bénin d’ici 2020. Selon lui, ces projets de construction et d’équipement de salles de classe dans les écoles primaires publiques du département de l’Atlantique vont commencer dès 2019.
Dans le cadre du « Programme cantines scolaires », 5790 tonnes de riz de l’aide alimentaire arriveront au Bénin en décembre prochain, annonce l’ambassadeur.
Pour lui, ce don contribuera à renforcer réellement la sécurité alimentaire au Bénin et permettra de réaliser divers projets socioéconomiques grâce aux fonds de contrepartie. Il rassure le gouvernement béninois que l’étude technique du projet de l’aménagement du carrefour Cfao va démarrer en début d’année prochaine.
Selon l’ambassadeur Kiyofumi Konishi, l’amélioration du cadre macroéconomique du Bénin, la stabilité politique, la liberté, la bonne gouvernance et la démocratie, sont des valeurs communes aux deux nations qui favorisent la coopération entre elles. Il encourage le gouvernement béninois dans la mise en œuvre de son programme d’action.
Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci, a remercié l’ambassadeur du Japon pour sa disponibilité à accompagner le Bénin dans ses efforts de développement. « Au nom du gouvernement béninois, nous saluons la contribution du Japon dans le cadre du Programme cantines scolaires », a-t-il déclaré. En vue d’offrir de meilleures conditions de vie aux populations, le ministre Aurélien Agbénonci sollicite le renforcement la coopération entre les deux pays. Il promet de travailler au respect du mécanisme de suivi des projets comme exigé par le gouvernement japonais.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1496 fois