En l’espace de trois semaines, la commune de Banikoara a enregistré deux cas de décès par noyade. Pour le dernier en date, le drame s’est produit dans l’arrondissement de Sompérékou.

La victime, un Peulh âgé de 35 ans, a été emportée par le courant d’eau à Bougnankou, vendredi 17 août dernier. Son corps n’a été retrouvé que le dimanche 19 août dernier, après plusieurs recherches.
S’agissant des circonstances dans lesquelles le drame est survenu, le chef du village de Bougnankou, Dogo Orou Méré Rémi, a indiqué que le jeune Peul a tenté de traverser la rivière de Yari Koka avec un bœuf. Il a quitté, selon lui, son campement pour aller vendre sa bête au marché. Contrairement à l’animal, il n’a pas eu la chance de sortir de la rivière dont le niveau des eaux a monté, suite aux pluies diluviennes qui se sont abattues tout dernièrement sur la région.

 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1411 fois