Le royaume du Maroc a célébré, hier lundi 30 juillet, l’accession au trône de son roi Mohamed VI. Au Bénin, l’ambassade du royaume chérifien a honoré son souverain à travers une réception dans un hôtel à Cotonou.

Les liens d’amitié entre le Royaume du Maroc et le Bénin ont été salués à l’occasion de la célébration, hier à Cotonou, de l’accession au trône du roi Mohamed VI. Le gouvernement était représenté par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Marie Odile 

Attanasso, accompagné par d’autres membres du gouvernement dont son collègue du Cadre de vie, José Didier Tonato.
L’ambassadeur marocain, Rachid Rguibi, explique que cette fête qui est à sa deuxième édition au Bénin, commémore le dix-neuvième anniversaire de l’accession au trône du Roi Mohamed VI. Il se réjouit de la participation du gouvernement qui témoigne ainsi des solides relations entre les deux nations. Le diplomate souligne que le Maroc a toujours placé ses relations avec le Bénin au centre de ses préoccupations. Il rappelle, par ailleurs, que les deux pays partagent leurs expériences dans plusieurs domaines, notamment l’eau, l’agriculture, l’enseignement, etc. ainsi que la création des projets commerciaux générateurs d’emplois et de revenus.
Rappelant que cette année, le président de l’Assemblée nationale, Adrien Houngbédji, à la tête d’une forte délégation a séjourné au Maroc, l’ambassadeur signale qu’un mémorandum d’entente a été signé à cette occasion entre les présidents des deux Assemblées et un groupe d’amitié Maroc-Bénin a été constitué pour assurer la concertation et des échanges entre les institutions parlementaires. Il a signalé que le ministre Marie Odile Attanasso s’est également rendu au Maroc pour tenir des réunions avec ses homologues marocains. Cette visite, a-t-il précisé, a permis de passer du simple au double du nombre de bourses accordées aux étudiants béninois désirant poursuivre leurs études dans le royaume.
La coopération entre les deux nations est aussi culturelle. C’est ainsi, souligne l’ambassadeur, Rachid Rguibi, que le groupe mythique, Poly Rythmo, a également séjourné au Maroc à la faveur du festival Mawazine, le plus grand en matière de musique en Afrique. Par ailleurs d’autres plasticiens ont eu l’opportunité d’exposer dans plusieurs villes du royaume.
Si manifestement les relations entre les deux pays sont exemplaires, voire exceptionnelles, le diplomate regrette que la coopération économique entre les deux pays reste en deçà des attentes. Il souhaite alors que lesdites relations se développent davantage à travers la mise à profit de toutes opportunités qu’offre la coopération bilatérale pour les hisser au niveau des rapports politiques qui existent entre les deux pays.
Marie Odile Attanasso, représentant son collègue des Affaires étrangères, abondant dans le sens de l’excellence des relations entre les deux peuples frères, affirme que ces relations se sont davantage consolidées par l’ouverture au Bénin de l’ambassade du Royaume en 2016. Aussi, a-t-elle souhaité que la sixième grande commission mixte de coopération soit l’occasion de l’amorce d’une étape majeure pour des réalisations encore plus grandes dans plusieurs secteurs de développement.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2033 fois