La radio Maranatha a fêté, ses 20 années d’existence, dimanche 22 juillet dernier à son siège à Cotonou. Les manifestations se sont déroulées en présence des auditeurs, des responsables des dénominations religieuses, des autorités politico-administratives du monde de la presse et des responsables de cette radio évangélique. L’évènement a été marqué par les prestations d’artistes du gospel béninois présents, l’action de grâce et les allocutions des autorités venues témoigner leur soutien à cet organe qui n’a jamais violé les règles en matière de presse en République du Bénin.

Du président de l'Union des professionnels des médias du Bénin (Upmb), Franck Kpochémè au représentant de la Haute autorité de l'audiovisuel et de la communication (Haac), en passant par le représentant du ministre de l'Economie numérique et de la Communication, tous ont reconnu et salué le mérite et le professionnalisme de cette première radio évangélique dans l’espace médiatique béninois.
Selon le président du conseil d’administration de cette radio, Victorien Djagba, cet organe a respecté pendant ses 20 années d’existence l’objectif à elle assigné à savoir présenter l’évangile et promouvoir la paix au Bénin et dans le monde. C’est l’occasion pour le Révérend pasteur Gervais Sossoukpè,  directeur général de la radio Maranatha, de faire le point du chemin parcouru qui, selon lui, est « un sujet d’action de grâce ». Pour lui, ces 20 années constituent des années de la proclamation de l’évangile. Du point de vu investissement, formation du personnel pour le renforcement des capacités, équipements de service, partenariats locaux et internationaux, plusieurs efforts ont été faits pour le rayonnement de cette première radio évangélique au Bénin.  « La radio Maranatha est aujourd’hui en passe de devenir un groupe multimédias avec sa station régionale de Parakou…et son projet de création de la première télévision chrétienne au Bénin», annonce-t-il. En dépit des difficultés que cette radio traverse, le directeur général, Gervais Sossoukpè nourrit de grandes ambitions pour son expansion. «Nous  nourrissons de grandes ambitions. Citons pêle-mêle, le projet d’installation de 06 relais afin d’assurer la couverture de tout le territoire national, la finition du siège de la radio, le passage de l’analogie au numérique, la construction d’une école primaire ou d’un centre de santé dans le cadre des activités génératrices de revenus… », a-t-il ajouté. C’est pourquoi, le  pasteur Gervais Sossoukpè lance un appel à toutes les bonnes volontés et compte sur l’Association des amis de la radio, dirigée par l’ancien ministre Armand Zinzindohoué et sur le Conseil des églises protestantes et évangéliques du Bénin (Cepeb), du pasteur Nazaire Hounkpadodé.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2251 fois