Les agents du Groupe Bolloré au Bénin ont commémoré, vendredi 27 avril dernier à Cotonou, la Journée mondiale de la santé et de la sécurité au travail. Autour du thème «Génération sécurité et santé», ils ont focalisé leur attention sur la prévention des risques d’accidents pour les plus jeunes au travail.

La célébration de la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail est devenue une tradition dans la maison Bolloré au Bénin. L’édition 2018 a encore mobilisé agents et responsables du groupe, et autres acteurs portuaires autour du thème «Génération sécurité et santé». Marc Djidogbé, coordonnateur Hse (Hygiène, Sécurité, Environnement) soutient que ce thème vient à point nommé pour s’adresser aux jeunes travailleurs plus exposés aux risques de sécurité et de santé au travail alors qu’ils représentent plus de 40 % de la force de production active. L’effectif du Groupe Bolloré au Bénin ne fait d’ailleurs pas exception. Les entreprises du Groupe regorgent de jeunes dynamiques qui, chaque jour, ne ménagent pas leur talent et leur dynamisme pour améliorer les performances des filiales du Groupe Bolloré au Bénin contribuant ainsi à la compétitivité du port de Cotonou. « La force de production reste la jeunesse qui a besoin de plus d’attention dans le présent et pour le futur», insiste-t-il.
Le top management du groupe au Bénin a sollicité les services de Brigitte Bédié, médecin du travail, directrice de la Santé au travail à la direction générale du Travail, pour entretenir le personnel sur les enjeux de la sécurité et de la santé au travail en lien avec le thème de l’année. Pour elle, le défi qu’impose l’édition 2018 de la Global Safety Day, c’est d’éliminer le travail des enfants et de promouvoir une meilleure sécurité et santé des jeunes au travail. A travers une démarche interactive, elle a davantage suscité l’intérêt du personnel de Bolloré Bénin à la problématique de la sécurité et de la santé au travail, de manière à les amener à comprendre que les normes de sécurité érigées dans leurs services respectifs ne doivent pas être perçues comme des contraintes mais un cadre réglementaire pour minimiser les risques d’accidents et d’ennuis de santé.

Zéro accident de travail en 2017 !

« Cette journée permet de faire le point de l’avancement sur la sécurité et la santé des travailleurs dans l’entreprise. Toutes et tous, ont pu mesurer les avancements qui ont été faits. Il y a quelques années encore au port, personne ne portait ne serait-ce qu’un casque et des chaussures de sécurité. On travaillait mais sans les moyens de sécurité élémentaires mais aujourd’hui, les choses ont beaucoup évolué », explique Philippe Alexandre, directeur général de Bénin Terminal. Il soutient que le management et le personnel du Groupe ont su développer la culture de la sécurité et la santé dans l’entreprise. « La sécurité ne s’arrête pas en entreprise, elle ne s’arrête jamais. La génération que nous avons su mettre en place doit pouvoir transmettre les réflexes de sécurité et de santé au travail aux autres générations. C’est de cette manière que les choses vont évoluer non seulement en entreprise mais dans la vie de tous les jours », insiste-t-il.
« Cette année, le management team du groupe a décidé de commémorer cet événement dans une vision qui permet de déployer et de susciter une synergie d’efforts entre les sociétés du Groupe dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail », souligne, quant à lui, Venance Gnigla, président exécutif de Groupe Bolloré au Bénin. Il rappelle quelques objectifs majeurs de leur politique de sécurité. Ces objectifs ont pour noms : le respect des exigences légales applicables en matière d’hygiène, de sécurité, de sûreté; la satisfaction des exigences Hse des clients ; la promotion de la prévention des accidents et incidents comme base de leur management, l’acquisition et l’utilisation des équipements conformes aux normes et règlements en vigueur. « L’évaluation de l’atteinte de ces objectifs a révélé une amélioration globale des indicateurs Hse au titre de l’année 2017 avec zéro accident de travail sur nos sites, tous métiers confondus », se réjouit-il. Venance Gnigla rassure que le Groupe Bolloré va continuer à accorder une attention particulière à la prévention des risques professionnels au profit de tous les travailleurs et plus particulièrement des plus jeunes.
Pour joindre l’utile à l’agréable, le Groupe Bolloré au Bénin a initié, en prélude de cette journée, une série d’exercices de sécurité sur divers sites durant la semaine écoulée. Il s’agit notamment de l’évacuation du personnel de l’immeuble abritant le siège social, la simulation d’un malaise et de l’évacuation d’un usager au magasin Mtn à Donatin, le départ de feu dans un entrepôt coton ainsi que le malaise d’un opérateur d’engin RTG/STS sur le site de Bénin Terminal.

Source : Cyrbine Communication

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2502 fois