Le premier forum des consacrés dans le secteur de l’éducation se tient, depuis ce mercredi 18 avril, au Centre pastoral Mgr Guy Riobé de Parakou. Prévu pour s’achever samedi 21 avril prochain, les échanges portent sur le thème « Education nationale : Apports des consacrés et perspectives d’avenir ».

La contribution de l’Eglise catholique dans le secteur de l’éducation au Bénin, à travers l’enseignement confessionnel, n’est plus à démontrer. Soucieuse de former les élites du pays, elle a ouvert les portes de sa toute première école le 10 février 1862 à Ouidah. Avec près de 260 établissements scolaires à son actif, plus de 156 ans après, l’enseignement catholique occupe aujourd’hui une place prépondérante dans le système éducatif national.
D’où ce premier forum des consacrés dans l’éducation qui a lieu du 17 au 21 avril à Parakou. C’est à l’initiative de la Conférence des supérieurs majeurs du Bénin (Csmb) et des instituts de vie consacrée et des sociétés de vie apostolique œuvrant dans le secteur de l’éducation, qu’il se tient.
Selon le nonce apostolique près le Bénin et le Togo, Mgr Brian Udaigwe, ce forum a pour objectif principal d’établir une vision commune sur les établissements scolaires des instituts et sociétés de vie apostolique enseignant dans le contexte ecclésial et social. Il vise aussi à approfondir la mission humanisante et évangélisatrice des établissements scolaires tenus par les consacrés. A terme, a-t-il insisté, il y aura à donner un cadre d’organisation associative nécessaire à l’ensemble de ces établissements d’enseignement confessionnel, à travers de nouvelles orientations. Ce forum offre donc un moment de réflexion pour un renouveau dans les établissements dont la charge est confiée aux personnes consacrées. Pour le nonce apostolique, il s’agira, mieux que par le passé, de mettre la personne humaine au centre de la démarche pédagogique. Ceci, après avoir fait le point du chemin parcouru par l’enseignement confessionnel au Bénin, et en tenant compte de la part prise par les religieuses et religieux dans le secteur de l’éducation.
Le président de la Csmb, père Guillaume Kambounon, et le directeur national de l’enseignement catholique du Bénin, père Epiphane Ahouansè, ont indiqué que ce forum reste une première dans l’enseignement catholique au Bénin. Leur souhait est de voir le système éducatif catholique connaître une avancée notable et considérable, ont-ils souligné.
Pour le préfet du Borgou, Djibril Mama Cissé, « Nul n’ignore la consécration des enseignants, leur compétence et la qualité du travail qui a toujours caractérisé les écoles de formation confessionnelle ». Il est, par ailleurs, revenu sur le rôle des personnes consacrées dans le domaine de l’éducation.
Abondant dans le même sens que lui, le directeur départemental des Enseignements maternel et primaire du Borgou, Jacob Toudonou et son homologue en charge de l’enseignement secondaire, Ayouba Garba, ont également reconnu que l’initiative de ce forum cadre parfaitement avec le Programme d’action du gouvernement (Pag), en son axe stratégique n° 5 intitulé « Améliorer les performances de l’éducation ».
Outre les autorités politico-administratives du Borgou, l’évêque de Lokossa, président de la Conférence épiscopale du Bénin et chargé de l’enseignement catholique, Mgr Victor Agbanou, était aux côtés du nonce apostolique. Il y avait également l’archevêque de Parakou, chargé de la vie consacrée, Mgr Pascal N’Koué, ainsi que les frères et sœurs de la vie consacrée venus de tous les diocèses du Bénin.
Plusieurs communications meubleront ce forum qui prend fin samedi 21 avril prochain. Elles porteront, entre autres, sur les thèmes « Apports de la vie consacrée à l’éducation : approches historique, charismatique et statistique » ; « Quel profil d’hommes et de femmes voulons-nous former dans nos écoles pour la société béninoise ? » ; « Les défis de l’éducation : l’enseignement aujourd’hui » et enfin, « Un cadre d’organisation propre pour les écoles des instituts de vie consacrée ».

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1751 fois